Voir tous les thèmes »

Arrêter de fumer : que se passe-t-il dans votre corps ?

Dès que vous arrêtez de fumer, votre corps réagit au manque de nicotine. Certains effets sont immédiatement perceptibles, alors que d’autres apparaissent plus tardivement. Malheureusement, l’arrêt du tabac n’a pas uniquement des conséquences positives. Vous allez également souffrir de symptômes négatifs.

Vingt minutes après votre dernière cigarette, votre rythme cardiaque et votre tension artérielle reviendront à la normale, et le sang circulera mieux dans vos mains et vos pieds. Après huit heures, le taux d’oxygène de votre organisme sera redevenu normal. Dès le premier jour, vos poumons commenceront à se purifier et le monoxyde de carbone aura déjà disparu de votre sang. Vous risquez de tousser quelque peu, mais c’est tout à fait normal. Votre goût et votre odorat s’amélioreront déjà considérablement après deux jours. Au bout de trois mois, vous respirerez plus librement et serez moins rapidement essoufflé. Votre circulation sanguine continuera de s’améliorer. Après quelques mois, vous tousserez beaucoup moins et votre fonction pulmonaire s’améliorera légèrement. Après un an, le risque de maladie cardiaque aura baissé de moitié et après deux ans, votre risque de crise cardiaque sera identique à celui d’un non-fumeur. Après cinq ans, le risque d’attaques sera réduit de moitié et le risque que vous développiez un cancer de la bouche, de l’œsophage ou de la vessie diminuera considérablement. Après 10 ans, votre risque de cancer du poumon aura diminué de moitié et le risque d’attaques sera identique à celui de quelqu’un qui ne fume pas. Enfin, après quinze ans, votre risque de maladie cardiaque sera le même que celui d’un non-fumeur et vous ne courrez pas plus de risques de mourir.

Cependant, votre corps commence également à présenter des symptômes de sevrage lorsque vous arrêtez de fumer. Au début, vous avez vraiment envie de fumer et c’est compliqué de résister. Vous êtes irritable, nerveux, anxieux et déprimé, vous rencontrez des difficultés à vous concentrer et avez mal à la tête. Vous dormez mal, mangez beaucoup et pouvez souffrir de constipation ou de diarrhée. Tous ces symptômes diminuent au bout d’un certain temps. Certains médicaments peuvent également vous aider à vous en débarrasser.

Ces symptômes de sevrage ne sont pas aussi graves que les dommages que vous causez à votre corps en fumant. Fumer cause des dommages visibles et invisibles. Votre peau devient grisâtre et pâle, et vos rides se développent de plus en plus. Vos dents, vos ongles et vos doigts jaunissent. Vous avez mauvaise haleine. Votre risque de contracter divers cancers, maladies cardiovasculaires et maladies cardiaques est considérablement plus élevé que celui d’un non-fumeur. La fertilité des hommes et des femmes diminue et les hommes peuvent rencontrer des problèmes d’érection.

Bref, cesser de fumer est définitivement sain pour votre corps. Vous pourrez ainsi éviter beaucoup de problèmes de santé. N’hésitez plus et arrêtez maintenant, car certains dommages ne sont pas irréversibles.