9,4 / 10
  • Séréna de Fosses la Ville a écrit :
    Je recommande
    Je suis très satisfaite. C'est ma 7ème commande. Jamais eu aucun problème . Les prix des médicaments sont 15 à 20 % moins chers que dans les pharmacie. Livraison rapide . Je reçois toujours un petit mot de remerciement . Je recommande
  • GERARD PLIEZ de Philippeville a écrit :
    SUPER !
    Bonjour. Exécution de la commande rapide , bien suivie et soignée. Livraison dans les délais. Très content. Merci. Bonne journée. Bien à vous. Cordialement. Gérard Pliez.
  • Vittoria de Roux a écrit :
    excellant et rapide bravo à vous tous et à bientôt
    excellant et rapide bravo à vous tous et à bientôt

Buprophar 400mg Teva Comprimés 30 pièces

Médicament à base d'ibuprophène. Traitement symptomatique des affections inflammatoires aiguës et chroniques :- arthrose, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ...- affections péri-articulaires telles que bursite, tendinite, épicondylite (tennis-elbow) ...- arthropathies dégénératives : arthrose...- états inflammatoires posttraumatiques : entorses, synovite traumatique...- douleurs, inflammation et oedème postopératoires...(chirurgie dentaire ou orthopédique)- dysménorrhée primaire (gynécologie)

6,26
En stock
f product.view.content.addfavourite

Commandez avant 19:00, livré le lendemain

Commandez avant 19:00, livré le lendemain

  • Commandé avant 19h, livré le lendemain.
  • Livraison gratuite à partir de 39 euros avec Pickup
  • Une réduction sur tous les produits
  • Posez vos questions au pharmacien
Le groupe pharmacothérapeutique
Buprophar est un médicament contre la douleur légère à modérée et la fièvre.

Les indications thérapeutiques
L'ibuprofène est utilisé dans le traitement des symptômes de la douleur légère à modérée et de la
fièvre.
Comme tous les médicaments, Buprophar peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne
surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables les plus fréquents sont des plaintes gastro-intestinales. Ulcère au niveau de
l’estomac, perforation ou hémorragies gastro-intestinales, surtout chez les patients âgés. Suite à la
prise d’anti-inflammatoires, on a mentionné des nausées, des vomissements, une diarrhée, une
flatulence, une constipation, des troubles digestifs, une douleur abdominale, la présence de sang dans
les selles, des vomissements de sang, une aggravation de l’inflammation du gros intestin et de la
maladie de Crohn. L’observation d’une inflammation de l’estomac était moins fréquente.

Les effets indésirables suivants peuvent survenir :
- réaction d’hypersensibilité à l’ibuprofène s’accompagnant d’une éruption cutanée et de
démangeaisons.
- Fortes réactions d’hypersensibilité. Les signes de ces réactions peuvent inclure : gonflement du
visage, de la langue et du larynx, essoufflement, accélération du rythme cardiaque, abaissement
de la tension artérielle ou choc sévère. En cas de survenue de ces symptômes, qui peuvent déjà
survenir lors de la première utilisation, il est nécessaire de solliciter l’aide immédiate d’un médecin.
- Douleur au niveau de l’estomac, nausées, douleur dans la partie supérieure de l’abdomen, acidité
gastrique, troubles digestifs, diarrhée, constipation, vomissements, sensation de ballonnement,
flatulence, réduction de l’appétit, stomatite ulcérative (inflammation de la muqueuse de la bouche
s’accompagnant de la formation d’ulcères). Dans de rares cas et en fonction de la dose prise, les
effets indésirables suivants peuvent survenir : ulcère gastro-intestinal, présence de sang dans les
selles ou hémorragies gastro-intestinales, inflammation du pancréas et du système gastrointestinal,
problèmes au niveau du foie et jaunisse.
- Affections des reins telles qu’une insuffisance brutale de la fonction des reins chez les personnes
ayant une altération de la fonction rénale, augmentation de l’émission d’urine, inflammation de la
vessie et présence de sang dans l’urine.
- Étourdissements, maux de tête, nervosité, insomnie et manque d’entrain, dépression, confusion,
hallucinations, somnolence, convulsions et inflammation des méninges en l’absence de germes.
- Réactions cutanées sévères telles qu’une éruption cutanée s’accompagnant d’une rougeur et
d’une formation de vésicules (par ex. érythème polymorphe exsudatif). Exceptionnellement, des
infections cutanées sévères et des complications au niveau des tissus mous apparaissent pendant
une varicelle. Réaction cutanée s’accompagnant de la formation de vésicules. Également
syndrome de Stevens Johnson et nécrolyse épidermique toxique.
- Affections dues à des modifications du sang et anémie. Thrombocytopénie (déficit en plaquettes
sanguines), neutropénie (déficit en certains globules blancs), agranulocytose (déficit en certains
globules blancs), anémie aplasique (une forme d’anémie), anémie hémolytique (une forme
d’anémie).
- On a observé une tension artérielle élevée, une insuffisance cardiaque et une rétention de liquide
en cas de traitement par des médicaments anti-inflammatoires. Les médicaments tels que
Buprophar peuvent être associés à un risque légèrement accru de crise cardiaque (« infarctus du
myocarde ») ou d’accident vasculaire cérébral.
- Des difficultés respiratoires et exceptionnellement une crise d’asthme peuvent également survenir.
- Aggravation de l’asthme.
- Éruption cutanée rouge, démangeaisons, urticaire, chute de cheveux, inflammation squameuse de
la peau et sensibilité à la lumière.
- Bourdonnements d’oreilles, perte d’audition, vision trouble et/ou réduite, visualisation de taches
plus sombres et/ou modifications de la perception des couleurs. Sécheresse au niveau des yeux et
de la bouche, rhume et abcès au niveau des gencives.
- Oedème (rétention de liquide).

Les symptômes décrits ci-dessus disparaissent généralement rapidement après l’arrêt de la prise
d’ibuprofène.

Si vous ressentez un des effets mentionnés comme graves ou si vous présentez des effets indésirables
non mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.
Que contient Buprophar
- Le principe actif est l'ibuprofène. Chaque comprimé enrobé contient 200 mg ou 400 mg
d'ibuprofène.
- Les autres constituants (excipients) sont Amidon de maïs – Amidon prégélatinisé – Silice colloïdale
anhydre – Acide stéarique – Sucrose – Polyéthylèneglycol 6000 – Povidone – Perfectamyl gel 45
– Polysorbate 80 – Talc – Carbonate de calcium – Dioxyde de titane – Erythrosine rouge E127 –
Cire de carnauba.

Qu’est ce que Buprophar et contenu de l’emballage extérieur
Comprimés enrobés – voie orale.
Emballage contenant 30 comprimés enrobés.
Ne prenez jamais Buprophar
- Si vous êtes allergique à l’une des substances contenues dans ce médicament ou à d’autres
médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.
- Si vous avez présenté dans le passé des réactions suite à la prise d’acide acétylsalicylique (aspirine) ou d’autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, comme un rétrécissement des voies respiratoires, une crise d’asthme, un gonflement de la muqueuse nasale ou des réactions cutanées.
- Si vous souffrez ou si vous avez souffert dans le passé d’une hémorragie ou d’une perforation au
niveau de l’estomac ou des intestins, suite à la prise de médicaments anti-inflammatoires.
- Si vous avez ou avez eu un ulcère actif ou récidivant ou des hémorragies au niveau de l’estomac.
- Si vous souffrez d’affections sévères des reins, du coeur et/ou du foie.
- Si vous avez certaines maladies du système immunitaire (lupus érythémateux disséminé et d’autres
maladies du collagène).
- Dès le début du sixième mois de la grossesse (voir également rubrique « Grossesse et allaitement »).

Faites attention avec Buprophar
- Si vous avez certaines maladies du système immunitaire (lupus érythémateux disséminé et d’autres maladies du collagène).
- Si vous avez des problèmes au niveau de l’estomac ou des intestins ou des inflammations
chroniques des intestins (colite ulcéreuse, maladie de Crohn). Ces maladies peuvent s’aggraver.
- Si vous avez une tension artérielle élevée ou une fonction cardiaque affaiblie, et également en cas
d’altération de la fonction des reins et du foie.
- Si vous avez eu des réactions allergiques (par ex. réactions cutanées) à d’autres médicaments, si
vous souffrez d’un asthme, d’un rhume des foins, de polypes au niveau du nez et en cas
d’inflammations prolongées des muqueuses ou de maladies donnant lieu à un rétrécissement des
voies respiratoires. Dans tous ces cas, le risque d’une réaction d’hypersensibilité est plus élevé.
- Si vous présentez des symptômes de déshydratation. Veillez à boire suffisamment.
- Si vous avez subi une intervention chirurgicale. Une surveillance médicale particulière est
nécessaire lorsqu’on utilise Buprophar juste après une intervention chirurgicale importante.
- L’utilisation de la dose efficace la plus faible pendant la durée la plus courte possible permet de
minimaliser le risque d’effets indésirables.
- Si vous avez ou avez eu un accident vasculaire cérébral ou des problèmes cardiaques, ou si vous
pensez appartenir à un groupe à risque (tension artérielle élevée, taux élevés de cholestérol,
diabète ou si vous fumez), vous devez discuter au préalable avec un médecin ou un pharmacien
concernant le traitement. Les médicaments tels que Buprophar peuvent être associés à un risque
légèrement accru de crise cardiaque (« infarctus du myocarde ») ou d’accident vasculaire cérébral.
Le risque augmente à mesure que la dose prise est plus élevée et que le médicament est utilisé
plus longtemps. Ne pas utiliser plus que la dose recommandée prescrite ni plus longtemps que la
durée recommandée du traitement.
- En cas d’utilisation prolongée de doses élevées pour des affections non mentionnées dans cette
notice, des maux de tête peuvent survenir. Ces maux de tête ne doivent pas être traités par des
doses encore plus élevées.
- En cas d’utilisation prolongée de Buprophar, il est nécessaire de surveiller les reins, le foie et la
formule sanguine.
- En cas d’utilisation prolongée, il faut accorder une attention particulière à la fonction rénale.
Généralement, l’utilisation quotidienne d’antidouleurs, notamment l’association de plusieurs
antidouleurs, peut donner lieu à une atteinte permanente s’accompagnant d’un risque
d’insuffisance rénale (néphropathie induite par les analgésiques).
- L’utilisation de Buprophar peut altérer la fertilité et n’est pas indiquée chez les femmes essayant de
tomber enceintes.
- Chez les personnes âgées, la survenue d’effets indésirables est plus fréquente avec les
médicaments anti-inflammatoires, principalement des hémorragies et des perforations gastrointestinales.
- En cas d’antécédents d’affections gastro-intestinales, surtout chez les personnes âgées, il est
indiqué de consulter un médecin en cas de toute douleur abdominale inhabituelle (surtout en cas
d’hémorragie gastro-intestinale), en particulier au début du traitement.
- Une hémorragie gastro-intestinale, un ulcère au niveau de l’estomac ou une perforation peuvent
survenir et ne sont pas nécessairement précédés de signes avant-coureurs ou ne se limitent pas
seulement aux patients ayant des antécédents de ces affections. Il faut arrêter immédiatement le
traitement.
- En cas d’apparition d’une éruption cutanée, de lésions muqueuses ou de tout autre signe
d’hypersensibilité, il faut arrêter le traitement.
- Il faut éviter l’utilisation de Buprophar en cas de varicelle.
- Veuillez lire également la rubrique « Informations importantes concernant certains composants
de Buprophar ».

Si vous prenez déjà d’autres médicaments, veuillez lire également la rubrique « Prise d’autres médicaments ».
Si les symptômes persistent, se modifient ou réapparaissent, consulter le médecin.
Si l'une des mises en garde ci-dessus s'applique à votre cas ou s'est appliquée à votre cas dans le
passé, consultez votre médecin.

Prise d'autres médicaments
- L’utilisation de Buprophar en association avec l’acide acétylsalicylique (aspirine) ou d’autres
médicaments anti-inflammatoire, des glucocorticoïdes (médicaments contenant des substances
similaires à la cortisone) et des médicaments diluant le sang, n’est pas indiquée.
- Si vous suivez déjà un traitement par des médicaments abaissant la tension artérielle
(antihypertenseurs), des médicaments favorisant l’élimination d’eau (diurétiques), des glycosides
cardiaques, des glucocorticoïdes, le lithium, le méthotrexate, le tacrolimus, la ciclosporine, les
corticostéroïdes, les médicaments diluant le sang (tels que la warfarine), les médicaments luttant contre
l’agrégation plaquettaire, les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), la zidovudine
ou la phénytoïne, veuillez consulter votre médecin avant de prendre Buprophar.
- Certains anticoagulants (médicaments luttant contre la coagulation) (par ex. acide
acétylsalicylique/aspirine, warfarine, ticlopidine), certains médicaments luttant contre une tension
artérielle élevée (IECA, inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine tels que le captopril, les
médicaments bloquant les récepteurs bêta, les antagonistes de l’angiotensine II), …… et même
certains autres médicaments peuvent influencer le traitement par ibuprofène ou peuvent être influencés
par l’ibuprofène. Veuillez donc toujours demander conseil à un médecin avant d’utiliser l’ibuprofène en
même temps que d’autres médicaments. Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous utilisez
ces médicaments ou d'autres médicaments, ou si vous en avez récemment utilisés, même s'il s'agit de
médicaments pour lesquels aucune prescription n'est nécessaire.

Aliments et boissons
Il est conseillé de prendre Buprophar pendant ou après le repas. Il est également important de boire
suffisamment.

Grossesse et allaitement

Grossesse
L’utilisation de Buprophar peut altérer la fertilité et n’est pas indiquée chez les femmes essayant de
tomber enceintes.
Consultez toujours un médecin avant d’utiliser Buprophar pendant les 6 premiers mois de la grossesse.
Pendant les 3 derniers mois de la grossesse, Buprophar ne peut plus être utilisé en raison d’un risque
accru de complications pour la mère et l’enfant pendant l’accouchement.
Allaitement
De très faibles concentrations de la substance active ibuprofène se retrouvent dans le lait maternel. Vu
qu’à ce jour, on ne connaît aucun effet néfaste pour le nourrisson, on peut l’utiliser sur une courte
durée, à la dose recommandée pour le traitement de la douleur et de la fièvre. Dans ce cas, il est
préférable que vous preniez Buprophar juste après l’allaitement.
Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines
La prudence est conseillée, étant donné qu'il peut se produire de la somnolence ou des
étourdissements.

Informations importantes concernant certains composants de Buprophar
Buprophar contient du saccharose. Si votre médecin vous a informé(e) d'une intolérance à certains
sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.
Marque Teva
Conditionnement Comprimés
Type de produit Médicament
Catégorie d'âge Pour les adultes
Goût Sans goût
Principe actif Ibuprofène
Médicament générique ? available
Convient pour l'estomac sensible ? not available
Analgésique ? available
Mode d'administration Oral
Sans colorants ? available
Sans sucre available

Buprophar 400mg Teva est un médicament. Ne l’utilisez pas de façon prolongée sans conseil médical. Lisez attentivement la notice. Conservez ce médicament hors de la portée des enfants. Gardez la notice, car elle contient des informations importantes. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien. Consultez votre médecin en cas d’effets indésirables.

9,4 / 10
  • Séréna de Fosses la Ville a écrit :
    Je recommande
    Je suis très satisfaite. C'est ma 7ème commande. Jamais eu aucun problème . Les prix des médicaments sont 15 à 20 % moins chers que dans les pharmacie. Livraison rapide . Je reçois toujours un petit mot de remerciement . Je recommande
  • GERARD PLIEZ de Philippeville a écrit :
    SUPER !
    Bonjour. Exécution de la commande rapide , bien suivie et soignée. Livraison dans les délais. Très content. Merci. Bonne journée. Bien à vous. Cordialement. Gérard Pliez.
  • Vittoria de Roux a écrit :
    excellant et rapide bravo à vous tous et à bientôt
    excellant et rapide bravo à vous tous et à bientôt