02/793 09 34

Lun - ven9h - 17h

Actuellement indisponible
06-10-2021 | Soin - Corps, peau et visage

Quelques conseils pour garder votre zone intime en bonne santé

Il est important de bien prendre soin de votre zone intime. Cependant, les recherches montrent que nous en savons encore trop peu sur le vagin et le fonctionnement du microbiome vaginal. Un domaine qui est propice aux tabous et à la honte, des effets dont on pourrait bien se passer. Le cœur de l'être féminin ne devrait plus avoir de secrets pour personne.

Malgré notre prétendue ouverture d’esprit, nous avons encore des incertitudes et, parfois même, une méconnaissance totale concernant les aspects de notre zone intime. À quoi cela est-il dû ?


Tout d'abord, les informations que nous recevons dès le plus jeune âge sont incomplètes. Notre connaissance de l'anatomie féminine est limitée. En néerlandais, il n'existe d’ailleurs aucun mot pour désigner l'ensemble de la zone intime féminine. Il y a le vagin, l'ouverture tubulaire, mais la zone qui l'entoure (lèvres, clitoris, urètre et ouverture du vagin) est appelée vulve. Le clitoris n'est pas un petit bouton, mais un organe sous-cutané beaucoup plus profond, qui se divise et s’étend jusque sous les lèvres. Pas moins de 8 000 fibres nerveuses environ parcourent le clitoris. En comparaison, le pénis n'en a que la moitié. Cela rend le clitoris plus sensible que le bout des doigts ou toute autre partie de notre corps. 


Par ailleurs, il y a aussi les attentes que nous avons vis-à-vis de notre organe sexuel. Inodore, parfaitement épilé, sans démangeaisons ni autres désagréments. Et de nombreuses femmes s'attendent aussi à ce que leur corps fasse toujours ce qu'elles attendent de lui, avec un vagin qui continuera à fonctionner comme un lieu humide de passion et de volupté. Jusqu'à ce que la réalité vienne frapper à leur porte.

 

En quoi consiste une bonne hygiène intime ?

Comme pour l'anatomie et le fonctionnement du vagin et de la vulve, il existe encore de nombreux malentendus sur la meilleure façon de prendre soin de votre zone intime. Le vagin en bonne santé est un organe auto-nettoyant. Les sécrétions ou « pertes blanches » sont parfaitement normales. Elles peuvent parfois subir de légères variations en termes de couleur et d’odeur, suivant le moment de votre cycle.


Chaque vagin a une odeur douce, qui est différente pour chaque femme. Il est absolument déconseillé de procéder à des rinçages abondants à l'eau, d'utiliser un déodorant intime ou de faire une douche vaginale avec des produits spéciaux. Ces pratiques peuvent nuire à votre flore vaginale. Résultat : une augmentation des problèmes, des irritations et des infections. Évitez donc ces pratiques spécifiques et ne nettoyez pas votre vagin de l'intérieur. Un lavage à l'eau tiède est suffisant. N'utilisez pas non plus des gants de toilette, car les bactéries peuvent facilement s'y accumuler.


Pour la vulve (la zone externe), vous pouvez utiliser un produit adapté pour la toilette quotidienne. Des études montrent que 54 % des femmes utilisent un gel douche ordinaire pour leur zone intime (1). Le problème des gels douche et des savons est que leur pH (degré d’acidité) n'est pas adapté au pH de votre vagin. Pensez au lavage de vos cheveux : vous utilisez du shampooing pour les nettoyer. Votre zone intime a besoin d'un produit qui soit doux et ne perturbe pas le niveau d'acidité élevé. 


Des produits spécialement adaptés sont disponibles en pharmacie ou en parapharmacie. Les marques que vous trouvez dans les drogueries ou les supermarchés sont souvent trop agressives pour les soins quotidiens ou contiennent des ingrédients qui ne sont pas bénéfiques à votre flore vaginale.

 

Que faire en cas de mycose vaginale et d’autres désagréments ?

Démangeaisons, sensation de brûlure et pertes blanches anormales. Une mycose vaginale est tout sauf agréable. Beaucoup de femmes n'osent pas en parler ouvertement, ce qui donne l'impression que ces problèmes intimes ne se produisent pas très souvent. Au contraire, les études montrent que 3 femmes sur 4 expérimentent une infection vaginale au moins une fois dans leur vie(2).

 

Conseils pour garder votre vagin en pleine forme

 

  • Portez des sous-vêtements en coton. Les tissus synthétiques ne permettent pas au vagin de respirer correctement, ce qui accroît les risques de prolifération fongique. De plus, une grande quantité de sébum est naturellement produite et l'humidité est retenue dans votre zone intime, ce qui peut facilement provoquer des frictions et des irritations.
  • Dormez la nuit sans sous-vêtements et évitez les pantalons trop serrés
  • Et l'épilation ? L'épilation à la cire ne présente aucun risque en ce qui concerne l’apparition de poils incarnés, tandis qu'une lame de rasoir peut provoquer de petites blessures susceptibles de s'infecter. Utilisez toujours une lame propre et tranchante et épilez-vous sous la douche. Une autre option est l'épilation au laser, qui ne présente pas ces inconvénients.
  • Prenez soin des muscles de votre plancher pelvien, par exemple en retenant votre urine pendant quelques secondes lorsque vous urinez. Des muscles du plancher pelvien forts préviennent l'incontinence et peuvent parfois favoriser des orgasmes plus intenses.
  • Consultez votre médecin ou votre gynécologue en temps utile pour un frottis. À partir de 30 ans, cette procédure est recommandée tous les 3 ans. Il se peut aussi que votre gynécologue ou votre médecin généraliste souhaite vous voir chaque année.
  • Si vous remarquez un changement important de l'odeur ou de la couleur de votre liquide vaginal, consultez un médecin, sans éprouver le moindre sentiment de gêne à cet effet. Les phénomènes gênants ne sont absolument pas des exceptions. Avec le bon diagnostic et les médicaments appropriés, le problème peut être résolu en un rien de temps.

 

Liste de contrôle des produits pour l'hygiène intime

  • Le produit est recommandé/prescrit par votre médecin ou votre gynécologue.
  • Le produit peut être acheté en pharmacie et/ou en parapharmacie.
  • Il est adapté au pH de votre zone intime.
  • Il ne contient pas de savon.
  • Il ne contient pas d'ingrédients pour l’hydratation et les soins d'origine naturelle.
  • Il a été testé sous contrôle médical.

 

 

1 Listen pour Biocodex, U & A Hygiène intime, 1 000 femmes, octobre 2020
2 https://www.gezondheidsnet.nl/vaginale-klachten/voorkom-een-vaginale-schimmelinfectie
 

Blog - La santé et le bien-être d'abord !

Bienvenue sur le blog Viata. Vous y trouverez tout ce qui concerne la santé et le bien-être, qui occupent le premier plan.

Articles récents