9,4 / 10
  • Roland de Louveigné (Sprimont) a écrit :
    Gestion correcte des commandes et rapidité d'envoi!
    Près de dix expériences sans problème. Très satisfait.
  • Helene de Binche a écrit :
    Choix des produits
    Les prix et la rapidité d'envoi
  • Philip de Herseaux a écrit :
    Très bon service et rapide
    Je suis très content du service et même pour un renseignement merci

Ibuprofen EG 40mg/ml suspension Solution orale 100ml

Médicament anti-inflammatoire à base d'ibuprofène, sous forme de sirop. Il est indiqué pour le traitement de la fièvre et la douleur chez les enfants dès 8 kg.

6,46
En stock
f product.view.content.addfavourite

Commandez avant 19:00, livré le lendemain

Commandez avant 19:00, livré le lendemain

  • Commandé avant 19h, livré le lendemain.
  • Livraison gratuite à partir de 39 euros avec Pickup
  • Une réduction sur tous les produits
  • Posez vos questions au pharmacien
Ibuprofen EG appartient à un groupe de médicaments appelés ‘médicaments anti-inflammatoires non
stéroïdiens (AINS)’, des médicaments qui agissent en soulageant la douleur et la fièvre.
Ibuprofen EG est utilisé pour:
Traitement symptomatique de courte durée de
· la douleur légère à modérée, p. ex. maux de tête, mal de dents, règles douloureuses
· la fièvre
Ibuprofen EG est destiné à une utilisation chez les enfants pesant au moins 8 kg (âgés de 6 mois), les
adolescents et les adultes
Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne
surviennent pas systématiquement chez tout le monde.
Si vous remarquez les effets indésirables suivants, veuillez-en avertir votre médecin, qui décidera alors
ce qu’il faut faire.
La liste des effets indésirables mentionnés ci-dessous inclut tous les effets secondaires rapportés
pendant le traitement avec l’ibuprofène, y compris ceux rapportés pendant une thérapie à long terme
avec des doses élevées chez des patients atteints de rhumatisme. A l’exception de très rares cas, ces
fréquences concernent l’utilisation à court terme de doses quotidiennes allant jusqu’à maximum 1200
mg d’ibuprofène (= 30 ml d’Ibuprofen EG) pour les formulations orales et jusqu’à un maximum de
1800 mg pour les suppositoires.
Concernant les effets indésirables suivants, tenez compte du fait qu’ils dépendent principalement de la
dose et qu’ils varient d’un patient à l’autre.
Les effets indésirables les plus fréquents concernent le système digestif. Des ulcères de l’estomac/du
duodénum (ulcères gastroduodénaux), des perforations ou des hémorragies gastro-intestinales, parfois
fatales, peuvent survenir, en particulier chez les patients âgés (voir rubrique 2). Les effets indésirables
suivants ont été rapportés après l’utilisation d’ibuprofène: nausées, vomissements, diarrhée, flatulence,
constipation, indigestion, douleur abdominale, selles goudronneuses, vomissements sanglants,
inflammation de la muqueuse de la bouche s'accompagnant d’ulcérations (stomatite ulcéreuse) et
aggravation d’une colite et d’une maladie de Crohn (voir rubrique 2). Moins fréquemment, une
inflammation de la muqueuse de l’estomac (gastrite) a été observée. En particulier, le risque de
développer une hémorragie gastro-intestinale dépend de la dose et de la durée du traitement.
Un oedème, une tension artérielle élevée et une insuffisance cardiaque ont été rapportés en association
avec le traitement par AINS.
Les médicaments tels qu’Ibuprofen EG peuvent être associés à un risque légèrement plus élevé de
crise cardiaque (‘infarctus du myocarde’) ou d’accident vasculaire cérébral.
Fréquent (peut survenir chez maximum 1 patient sur 10):
· Plaintes gastro-intestinales, p. ex. sensation de brûlant, douleur abdominale, nausées,
vomissements, flatulence, diarrhée, constipation et saignement gastro-intestinal mineur, ce qui
peut causer une anémie dans des cas exceptionnels.
Arrêtez la prise d’Ibuprofen EG et avertissez immédiatement votre médecin si vous présentez une
douleur assez forte dans la partie supérieure de l’abdomen, si vous commencez à vomir du sang, si
vous remarquez du sang dans vos selles et/ou si vos selles deviennent noires.
Peu fréquent (peut survenir chez maximum 1 patient sur 100):
· Troubles du système nerveux central tels que des maux de tête, des étourdissements, une
insomnie, une agitation, une irritabilité ou une fatigue.
· Problèmes visuels. Dans ce cas, veuillez-en informer un médecin et ne prenez plus Ibuprofen EG.
· Ulcères au niveau de l’estomac/du duodénum (ulcères gastroduodénaux) s'accompagnant parfois
d’une hémorragie ou d’une perforation, inflammation de la muqueuse de la bouche
s'accompagnant d’ulcérations (stomatite ulcéreuse), aggravation d’une colite ou d’une maladie de
Crohn, inflammation de la muqueuse de l’estomac (gastrite).
Arrêtez la prise d’Ibuprofen EG et avertissez immédiatement votre médecin si vous présentez une
douleur assez forte dans la partie supérieure de l’abdomen, si vous commencez à vomir du sang,
si vous remarquez du sang dans vos selles et/ou si vos selles deviennent noires.
· Réactions d’hypersensibilité s'accompagnant d’une éruption cutanée et de démangeaisons, ainsi
que des crises d’asthme (avec parfois une chute de la tension artérielle).
Dans ce cas, consultez immédiatement votre médecin et arrêtez la prise d’Ibuprofen EG.
Rare (peut survenir chez maximum 1 patient sur 1 000):
· Bruit de sonnerie dans les oreilles (acouphènes).
· Atteinte du tissu rénal (nécrose papillaire), particulièrement en cas de thérapie à long terme,
augmentation des concentrations d’acide urique dans le sang.
Très rare (peut survenir chez maximum 1 patient sur 10 000):
· Perception de vos battements cardiaques (palpitations), insuffisance cardiaque, crise cardiaque.
· Troubles de la formation du sang (anémie, leucopénie, thrombocytopénie, pancytopénie,
agranulocytose).
Les premiers signes de ces troubles peuvent être: fièvre, mal de gorge, ulcères superficiels dans la
bouche, symptômes pseudo-grippaux, fatigue sévère et anormale, saignements de nez et
saignements au niveau de la peau.
Dans ces cas, arrêtez immédiatement la prise d’Ibuprofen EG et consultez un médecin. Ne
traitez pas ces troubles vous-même avec des antidouleurs ou des médicaments diminuant la
fièvre.
· Inflammation de l’oesophage (oesophagite) et du pancréas (pancréatite).
· Formation de structures semblables à des membranes dans l’intestin grêle et le côlon
(rétrécissement intestinal de type diaphragme).
· Diminution de l’excrétion d’urine et augmentation de l’accumulation de liquide dans les tissus
(oedème), en particulier chez les patients ayant une tension artérielle élevée ou une altération de la
fonction rénale; syndrome néphrotique (accumulation de liquide dans le corps (oedème) et
quantité trop élevée de protéines dans les urines); maladie inflammatoire des reins (néphrite
interstitielle), pouvant s'accompagner d’une dysfonction rénale aiguë.
Une diminution du débit urinaire, une accumulation de liquide dans le corps (oedème) et une sensation
générale de malaise peuvent être les signes d’une maladie rénale ou même d’une insuffisance rénale.
Si l’un des symptômes mentionnés ci-dessus apparaît ou s’aggrave, arrêtez la prise d’Ibuprofen
EG et contactez immédiatement votre médecin.
· Réactions graves de la peau, telles qu’une éruption cutanée s'accompagnant d’une rougeur et de la
formation de vésicules (p. ex. syndrome de Stevens-Johnson, nécrolyse épidermique
toxique/syndrome de Lyell), perte de cheveux (alopécie).
Dans des cas exceptionnels, des infections graves de la peau et des complications au niveau des tissus
mous peuvent survenir pendant une varicelle.
· En association temporelle avec l’utilisation de certains médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens
(AINS; le groupe de médicaments dont fait également partie Ibuprofen EG), une aggravation
d’une inflammation liée à l’infection (p. ex. développement d’une fasciite nécrosante) a été
rapportée. · Des symptômes de méningite aseptique ont été observés pendant l’utilisation d’ibuprofène, p. ex.:
maux de tête importants, nausées, vomissements, fièvre, raideur de la nuque ou altération de la
conscience. Les patients souffrant déjà de certaines maladies auto-immunes (lupus érythémateux disséminé,
maladie mixte du tissu conjonctif) semblent présenter un risque plus élevé.
Si des signes d’infection apparaissent ou s’aggravent pendant que vous utilisez Ibuprofen
EG (p. ex. rougeur, gonflement, température élevée, douleur, fièvre), consultez immédiatement
un médecin.
· Tension artérielle élevée (hypertension artérielle).
· Réactions d’hypersensibilité générale et grave. Elles peuvent se manifester par: oedème du visage,
gonflement de la langue, gonflement de l’intérieur du larynx s'accompagnant d’une constriction
des voies respiratoires, essoufflement, palpitations, chute de la tension artérielle ou même choc
potentiellement fatal.
Si l’un de ces symptômes survient, ce qui est possible même après la première utilisation
d’ibuprofène, une aide médicale urgente est nécessaire.
· Dysfonction du foie, atteinte du foie, surtout en cas de thérapie à long terme, insuffisance hépatique,
inflammation aiguë du foie (hépatite).
Contrôler régulièrement les taux d’enzymes du foie pendant un traitement prolongé.
· Réactions psychotiques, dépression.
Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou à votre
pharmacien. Ceci s'applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette
notice.
Ce que contient Ibuprofen EG
La substance active est: ibuprofène.
1 ml de suspension buvable contient 40 mg d’ibuprofène.
1,25 ml contiennent 50 mg d’ibuprofène.
2,5 ml contiennent 100 mg d’ibuprofène.
3,75 ml contiennent 150 mg d’ibuprofène.
5 ml contiennent 200 mg d’ibuprofène.
Les autres composants sont:
Acide citrique monohydraté, glycérol, maltitol liquide, dérivé sodique du parahydroxybenzoate de
méthyle (E219), dérivé sodique du parahydroxybenzoate de propyle (E217), polysorbate 80,
saccharine sodique, eau purifiée, gomme de xanthane, arôme cerise.

Qu’est-ce que Ibuprofen EG et contenu de l'emballage extérieur
Ibuprofen EG est une suspension buvable blanchâtre, fournie dans des flacons en polyéthylène
téréphtalate (PET) ou dans des flacons en verre ambré munis d’une fermeture de sécurité enfant
(polypropylène)
et d’une cuillère-mesure à double extrémité avec des marques à 1,25 ml, 2,5 ml et 5 ml.
et d’un applicateur en polypropylène fourni avec une seringue graduée pour administration orale (avec
des marques à 1,25 ml, 2,5 ml, 3,75 ml et 5 ml).
Ne prenez jamais Ibuprofen EG
· si vous êtes allergique à l’ibuprofène, au dérivé sodique du parahydroxybenzoate de méthyle
(E219), au dérivé sodique du parahydroxybenzoate de propyle (E217) ou à l'un des autres
composants contenus dans ce médicament 
· si vous ou votre enfant avez déjà présenté dans le passé un bronchospasme, des crises d’asthme,
un gonflement de la muqueuse nasale, des réactions de la peau ou une réaction allergique grave
causant un gonflement du visage ou de la gorge, après la prise d’acide acétylsalicylique ou
d’autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens
· si vous avez une affection inexpliquée au niveau de la formation du sang
· si vous avez des hémorragies ou des ulcères récidivant(e)s de l’estomac/du duodénum (ulcères
gastroduodénaux) (au moins 2 épisodes différents d’ulcération ou d’hémorragie confirmée), ou si
vous avez des antécédents de ces affections
· si vous avez des antécédents d’hémorragie ou de perforation gastro-intestinale, associés à un
traitement antérieur par des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
· si vous avez une hémorragie vasculaire cérébrale (dans le cerveau) ou une autre hémorragie active
· si vous avez une dysfonction grave du foie ou des reins
· si vous avez une insuffisance cardiaque grave
· si vous avez une déshydratation importante (causée par des vomissements, une diarrhée ou une
prise insuffisante de liquide)
· pendant les trois derniers mois de la grossesse
· chez les enfants pesant moins de 8 kg (âgés de moins de 6 mois), car cette formulation ne convient
pas en raison de la teneur plutôt élevée en substance active.

Avertissements et précautions
Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant de prendre Ibuprofen EG.
Il est possible de réduire les effets indésirables en utilisant la dose efficace la plus faible pendant la
durée la plus courte possible nécessaire pour contrôler les symptômes.
Sécurité au niveau du système gastro-intestinal
Évitez l’utilisation d’Ibuprofen EG en même temps que d’autres médicaments anti-inflammatoires non
stéroïdiens, y compris des médicaments appelés inhibiteurs de la COX-2 (inhibiteurs de la cyclooxygénase-
2).
Patients âgés
Les patients âgés présentent une fréquence plus élevée d’effets indésirables aux AINS, en particulier
des hémorragies et des perforations gastro-intestinales pouvant s’avérer fatales.
Hémorragie, ulcères et perforation du système gastro-intestinal
Avec tous les AINS, on a rapporté la survenue d’une hémorragie, d’ulcères ou d’une perforation du
système gastro-intestinal, parfois d’issue fatale. Ces effets sont survenus à tout moment pendant la
thérapie, avec ou sans symptômes d’alerte ou antécédents d’effets graves au niveau du système gastrointestinal.
Le risque d’hémorragie, d’ulcères ou de perforation au niveau gastro-intestinal est plus élevé en cas
d’administration de doses plus élevées d’AINS et est plus élevé chez les patients ayant des antécédents
d’ulcère, principalement si des complications telles qu’une hémorragie ou une perforation sont
survenues (voir rubrique 2 ‘Ne prenez jamais Ibuprofen EG’) ainsi que chez les patients âgés. Ces
patients doivent débuter le traitement avec la dose disponible la plus faible. Chez ces patients mais
aussi chez les patients nécessitant une thérapie supplémentaire avec des doses faibles d’acide
acétylsalicylique (AAS) ou d’autres médicaments susceptibles d’augmenter le risque gastro-intestinal,
un traitement combiné avec des agents protecteurs (p. ex. misoprostol ou inhibiteurs de la pompe à
protons) doit être envisagé.
Si vous avez des antécédents d’effets indésirables au niveau du système gastro-intestinal, en particulier
si vous êtes âgé(e), rapportez tout symptôme abdominal inhabituel (surtout une hémorragie gastrointestinale),
principalement durant la phase initiale du traitement.
Il est conseillé d’être prudent si vous recevez d’autres médicaments pouvant augmenter le risque
d’ulcères ou d’hémorragies, tels que des corticostéroïdes oraux, des anticoagulants (médicaments pour
diluer le sang) comme la warfarine, des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine
(médicaments utilisés pour traiter des affections psychiatriques, y compris la dépression) ou des
inhibiteurs de l’agrégation plaquettaire comme l’AAS (voir rubrique 2 ‘Autres médicaments et
Ibuprofen EG’).
Arrêtez le traitement et consultez un médecin si vous développez une hémorragie ou des ulcères au
niveau du système gastro-intestinal pendant le traitement par Ibuprofen EG.
Les AINS doivent s’utiliser avec prudence chez les patients ayant des antécédents d’affections gastrointestinales
(colite ulcéreuse, maladie de Crohn) car ces affections peuvent s’aggraver (voir
rubrique 4).
Effets sur le système cardiovasculaire et vasculaire cérébral
Les médicaments tels que Ibuprofen EG peuvent être associés à un risque légèrement plus élevé de
crise cardiaque (‘infarctus du myocarde’) ou d’accident vasculaire cérébral. Ce risque est plus
probable avec des doses élevées et en cas de traitement prolongé. Ne dépassez pas la dose
recommandée ni la durée du traitement (3 jours chez les enfants ou dans le traitement de la fièvre, et 4
jours dans le traitement de la douleur chez les adolescents et les adultes)!
Si vous avez des problèmes cardiaques, si vous avez déjà eu un accident vasculaire cérébral, ou si
vous pensez présenter un risque d’avoir ces affections (par exemple, si vous avez une tension artérielle
élevée, un diabète ou des taux élevés de cholestérol, ou si vous fumez), discutez de votre traitement
avec votre médecin ou votre pharmacien.
Réactions de la peau
Des réactions graves de la peau, s'accompagnant d’une rougeur et de la formation de vésicules et
pouvant parfois s’avérer fatales, ont été rapportées pendant la thérapie par AINS (dermatite
exfoliative, syndrome de Stevens-Johnson et nécrolyse épidermique toxique/syndrome de Lyell; voir
rubrique 4). Le risque de ces réactions semble le plus élevé au début du traitement, car dans la majorité
des cas, elles survenaient pendant le premier mois du traitement. Arrêtez la prise d’Ibuprofen EG et
consultez immédiatement votre médecin dès les premiers signes d’une éruption cutanée, de lésions
muqueuses ou de tout autre signe d’une réaction d’hypersensibilité.
Il est conseillé d’éviter l’utilisation d’Ibuprofen EG pendant la varicelle.
Autres informations
N’utilisez Ibuprofen EG qu’après une évaluation attentive du rapport risques/bénéfices en cas de:
· certains troubles congénitaux au niveau de la formation du sang (p. ex. porphyrie aiguë intermittente);
· certaines maladies auto-immunes (lupus érythémateux disséminé et maladie mixte du tissu conjonctif).
Une surveillance médicale attentive est particulièrement nécessaire:
- si la fonction de vos reins ou de votre foie est altérée
- si vous êtes déshydraté(e)
- juste après une chirurgie majeure
- si vous avez une allergie (p. ex. réactions de la peau à d’autres médications, asthme, rhume
des foins), un gonflement chronique de la muqueuse nasale ou une BPCO (bronchopneumopathie
chronique obstructive)
Des réactions d’hypersensibilité grave et aiguë (p. ex. choc anaphylactique) ont été très rarement
observées. Arrêtez le traitement dès les premiers signes d’une réaction d’hypersensibilité grave,
survenant suite à la prise d’Ibuprofen EG. En fonction des symptômes, toute mesure clinique requise
doit être instaurée par des spécialistes.
L’ibuprofène, la substance active d’Ibuprofen EG, peut inhiber temporairement la fonction
plaquettaire (agrégation des plaquettes sanguines). Les patients ayant des troubles de la coagulation
doivent donc faire l’objet d’une surveillance attentive.
 Pendant l’utilisation prolongée d’Ibuprofen EG, il est nécessaire de surveiller régulièrement les taux
d’enzymes du foie, la fonction rénale et la formule sanguine.
Pendant la prise d’Ibuprofen EG, consultez/informez votre médecin ou votre dentiste avant de subir
toute chirurgie.
L’utilisation prolongée de quelconque type d’analgésique pour le traitement des maux de tête peut
aggraver ceux-ci. Lorsqu’une telle situation survient ou est supposée, un avis médical sera sollicité et
le traitement arrêté. Chez les patients souffrant fréquemment de maux de tête malgré (ou suite à)
l’utilisation régulière de médicaments traitant les céphalées, il y a lieu de soupçonner le diagnostic de
maux de tête causés par l’utilisation excessive de médicaments.
En général, la prise habituelle d’antidouleurs peut donner lieu à une atteinte rénale permanente
s'accompagnant d’un risque d’insuffisance rénale (néphropathie induite par les analgésiques),
particulièrement en cas d'association de plusieurs antidouleurs.
Les AINS tels que l’ibuprofène peuvent masquer les symptômes d’une infection et la fièvre.
Ibuprofen EG appartient à un groupe de médicaments (AINS) pouvant altérer la fertilité chez la
femme. Cet effet est réversible à l’arrêt du traitement.

Enfants
Veuillez suivre les instructions de la rubrique 2 ‘Ne prenez jamais Ibuprofen EG’.

Autres médicaments et Ibuprofen EG
Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout
autre médicament.
Certains médicaments anticoagulants (contre la coagulation) (p. ex. acide acétylsalicylique (aspirine),
warfarine, ticlopidine), certains médicaments contre une tension artérielle élevée (IECA p. ex.
captopril, bêtabloquants, antagonistes de l’angiotensine II) et même certains autres médicaments
peuvent influencer ou être influencés par le traitement par Ibuprofen EG. Demandez donc toujours
conseil à un médecin avant d’utiliser Ibuprofen EG avec d’autres médicaments.
L’utilisation simultanée d’Ibuprofen EG avec de la digoxine (médicament pour renforcer le coeur), de
la phénytoïne (médicament utilisé pour traiter les convulsions) ou du lithium (médicament utilisé pour
traiter les maladies mentales) peut augmenter les concentrations de ces médicaments dans le sang. En
cas d'utilisation selon les directives (pendant maximum 4 jours), il n’est généralement pas nécessaire
de surveiller les taux sériques de lithium, de digoxine et de phénytoïne.
Ibuprofen EG peut affaiblir l’effet des comprimés faisant uriner (diurétiques) et des médicaments
utilisés pour une tension artérielle élevée (agents antihypertenseurs) et il pourrait y avoir un risque
éventuellement plus élevé pour les reins.
Ibuprofen EG peut affaiblir l’effet des IECA (médicaments utilisés pour traiter une insuffisance
cardiaque et une tension artérielle élevée). De plus, en cas d'utilisation simultanée, il existe un risque
plus élevé de dysfonction rénale.
L’administration combinée d’Ibuprofen EG et de diurétiques d’épargne du potassium (un type de
comprimés faisant uriner) peut donner lieu à une augmentation des taux sanguins de potassium.
Le risque d’ulcères ou d’hémorragies au niveau du système gastro-intestinal est plus élevé si vous
recevez Ibuprofen EG en même temps que des glucocorticoïdes ou d’autres anti-inflammatoires et
antidouleurs du groupe des AINS.
Les inhibiteurs de l’agrégation plaquettaire tels que l’acide acétylsalicylique et certains
antidépresseurs (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine/ISRS) peuvent augmenter le L’administration d’Ibuprofen EG dans les 24 heures précédant ou suivant la prise de méthotrexate
peut donner lieu des concentrations plus élevées de méthotrexate et à une augmentation des effets
indésirables.
Il est plus probable que la ciclosporine (médicament utilisé pour traiter le rejet des organes
transplantés et pour traiter les affections rhumatismales) induise une atteinte des reins si vous recevez
en même temps certains médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. De manière similaire, il est
impossible d’exclure cet effet pour l’association ciclosporine/ibuprofène.
Les médicaments à base de probénécide ou de sulfinpyrazone (médicaments utilisés pour traiter la
goutte) peuvent retarder l’élimination de l’ibuprofène. Cela cause une accumulation d’ibuprofène dans
l’organisme et augmente ses effets indésirables.
Les AINS peuvent augmenter les effets des anticoagulants (médicaments diluant le sang) tels que la
warfarine. Il est recommandé de surveiller la coagulation sanguine en cas d'utilisation combinée de ces
traitements.
Des études cliniques ont révélé l’existence d’interactions entre les AINS et les sulfamides
hypoglycémiants (médicaments utilisés pour abaisser les taux de sucre). Même si aucune interaction
n’a été décrite à ce jour entre l’ibuprofène et les sulfamides hypoglycémiants, en cas d'utilisation
simultanée, il est recommandé de surveiller les taux sanguins de sucre en guise de précaution.
Tacrolimus: Le risque d’atteinte des reins augmente si vous recevez les deux médicaments en même
temps.
Zidovudine: Chez les patients VIH-positifs atteints d’hémophilie (‘patients qui saignent’), il existe des
éléments indiquant un risque plus élevé d’hémarthrose (saignement dans les articulations) et
d’hématome si vous prenez de la zidovudine et de l’ibuprofène en même temps.
Antibiotiques quinolones: Peuvent augmenter le risque de convulsions si vous prenez les deux
médicaments en même temps.

Ibuprofen EG avec des aliments, des boissons et de l’alcool
De préférence, ne buvez pas d’alcool pendant l’utilisation d’Ibuprofen EG.

Grossesse et allaitement
Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez de contracter une
grossesse, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre ce médicament.
Grossesse
Veuillez avertir votre médecin si vous tombez enceinte pendant la prise d’Ibuprofen EG. Évitez
l’utilisation de ce médicament pendant les six premiers mois de la grossesse sauf indications contraires
de votre médecin. Ne prenez pas ce médicament pendant les trois derniers mois de la grossesse, car il
existe un risque plus élevé de complications pour la mère et l’enfant.
Allaitement
Seulement de faibles quantités d’ibuprofène (la substance active) et de ses métabolites sont excrétées
dans le lait maternel. Étant donné qu’à ce jour, on ne connaît aucun effet néfaste pour le nourrisson, il
n’est généralement pas nécessaire d’interrompre l’allaitement pendant un traitement de courte durée
avec la dose recommandée d’ibuprofène.

Conduite de véhicules et utilisation de machines
Des effets indésirables tels qu’une fatigue et des étourdissements, peuvent survenir pendant l’utilisation
d’Ibuprofen EG. Les capacités de réaction ainsi que l’aptitude à prendre part activement à la
circulation routière et l’aptitude à utiliser des machines peuvent donc être altérées chez certaines personnes, surtout en cas d’interaction avec de l’alcool. Il est possible que vous ne soyez plus capable
de réagir rapidement et de manière suffisamment adéquate face aux incidents inattendus et soudains.
Si c’est votre cas, ne conduisez pas votre voiture ni aucun autre véhicule; n’utilisez aucune machine et
ne réalisez aucune tâche dangereuse.

Ibuprofen EG contient du maltitol liquide, du dérivé sodique du parahydroxybenzoate de
méthyle et du dérivé sodique du parahydroxybenzoate de propyle
Si votre médecin vous a informé(e) d'une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre
ce médicament.
Le dérivé sodique du parahydroxybenzoate de méthyle et le dérivé sodique du parahydroxybenzoate
de propyle peuvent provoquer des réactions allergiques (éventuellement retardées).
Marque EG
Conditionnement Solution orale
Type de produit Médicament
Catégorie d'âge A partir de 6 mois
Goût Cerise
Principe actif Ibuprofène
Cat Keyword Sport d'hiver
Médicament générique ? available
Convient pour l'estomac sensible ? not available
Mode d'administration Oral
Sans colorants ? available
Sans sucre available

Ibuprofen EG 40mg/ml suspension est un médicament. Ne l’utilisez pas de façon prolongée sans conseil médical. Lisez attentivement la notice. Conservez ce médicament hors de la portée des enfants. Gardez la notice, car elle contient des informations importantes. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien. Consultez votre médecin en cas d’effets indésirables.

9,4 / 10
  • Roland de Louveigné (Sprimont) a écrit :
    Gestion correcte des commandes et rapidité d'envoi!
    Près de dix expériences sans problème. Très satisfait.
  • Helene de Binche a écrit :
    Choix des produits
    Les prix et la rapidité d'envoi
  • Philip de Herseaux a écrit :
    Très bon service et rapide
    Je suis très content du service et même pour un renseignement merci