Voir tous les thèmes »

Les infections urinaires

Une infection urinaire, également appelée infection de la vessie, est une inflammation de la muqueuse de la vessie. La plus courante est la cystite. Une femme sur deux souffrira d’une telle infection au moins une fois dans sa vie. Bien que les femmes soient plus exposées à cause d’un urètre plus petit, les hommes ne sont pas épargnés. Toute personne développant régulièrement une infection urinaire pourra le confirmer : ce n’est pas une partie de plaisir ! Vous ressentez continuellement le besoin d’aller aux toilettes, mais rien ne sort. Lisez ce qui suit pour tout savoir sur cette affection pénible, ses causes et les traitements possibles.

Les causes de l’infection urinaire

La plupart des infections urinaires sont provoquées par des bactéries, dont l’E. coli, qui est la plus connue. Cette bactérie se développe dans les intestins et devient préoccupante lorsqu’elle se propage aux voies urinaires. Une mauvaise hygiène est souvent à l’origine de cette situation. Par ailleurs, cette bactérie peut atteindre les voies urinaires lors des rapports sexuels. Une fois qu’elle se trouve dans la zone vaginale, elle peut facilement remonter jusqu’au système urinaire.

De plus, des troubles physiques peuvent aussi engendrer une cystite. Par exemple, les infections urinaires sont plus fréquentes chez les femmes ménopausées et chez les individus qui souffrent de calculs rénaux, de diabète ou qui présentent une dépression du système immunitaire. En outre, une faible consommation d’eau peut être néfaste, tout comme le fait de porter un maillot de bain mouillé toute la journée ou encore de se retenir trop longtemps avant d’aller aux toilettes. Nous croyons souvent, à tort, que le froid peut provoquer une infection urinaire, comme la cystite.

L'infection urinaire chez les femmesL’infection urinaire chez les femmes 

Bien que les hommes soient également susceptibles de développer une cystite, cette infection touche plus souvent les femmes. Deux facteurs expliquent ce constat : leur urètre est plus petit et beaucoup plus proche de l’anus. En effet, cette zone contient bien plus de bactéries, dont l’E. coli. Lorsqu’elles pénètrent l’urètre, elles peuvent provoquer une infection de la vessie.

Les symptômes de l’infection urinaire chez les femmes

Une infection urinaire est généralement bénigne, malgré la sensation désagréable occasionnée. Il est principalement question d’une douleur et d’une sensation de brûlure pendant la miction. De plus, les personnes ressentent le besoin urgent d’aller aux toilettes, mais évacuent moins d’urine que d’habitude. Ces symptômes s’accompagnent d’une douleur dans le bas du dos, dans l’abdomen ou au niveau du bassin, sans compter que l’urine peut être trouble ou dégager une odeur anormalement désagréable. Du sang peut également se retrouver dans les urines, mais cela reste rare. Le médecin demande souvent à ses patientes s’elles souffrent aussi de nausées ou de diarrhée, ce qui ne devrait pas être le cas pour l’infection urinaire. Ces symptômes apparaissent plutôt lors d’une infection urinaire au niveau des reins et des uretères. En général, les symptômes d’une infection urinaire, incluant la cystite, ne perdurent pas. Si elle n’est pas traitée, elle peut provoquer une inflammation du bassinet du rein, qui engendre souvent de la fièvre et une douleur aiguë dans le flanc.

L’infection urinaire chez les hommes

Bien que les infections urinaires soient plus fréquentes chez les femmes, les hommes ne sont pas épargnés. Cependant, il ne faut pas confondre une infection urinaire et une prostatite (inflammation de la prostate), toutes deux causées par les mêmes bactéries.

L'infection urinaire chez les hommesLes symptômes de l’infection urinaire chez les hommes

Tout comme pour les femmes, c’est une bactérie qui est à l’origine d’une telle infection chez les hommes. Les symptômes sont semblables à ceux des femmes : envie pressante, douleur à chaque miction. Par ailleurs, la quantité d’urine diffère de celle provenant de la vessie. Certains peuvent ressentir une douleur oppressante dans l’abdomen et dans le bas du dos.  De plus, les hommes souffrant d’une infection urinaire peuvent constater la présence de sang dans leur urine. Contrairement aux idées reçues, une infection urinaire, comme la cystite, ne provoque généralement pas de nausées ou de diarrhée.

L’infection urinaire chez les enfants

Les enfants sont également susceptibles de développer cette affection, en nageant dans une eau remplie de bactéries, par exemple. En outre, cette infection peut aussi se manifester lorsque la vessie n’est pas complètement vide ou s’ils tardent trop à aller aux toilettes. Les malformations congénitales peuvent, elles aussi, jouer un rôle dans le développement d’une infection urinaire. Les filles sont plus exposées que les garçons aux cystites, car leur urètre est plus petit.

Les symptômes de l’infection urinaire chez les enfants

Chez les enfants, les symptômes ne sont pas aussi évidents. Les plus grands ressentent une douleur lors de la miction, qui est aussi plus fréquente que d’habitude. De plus, ils peuvent également souffrir de maux de ventre et leur urine peut dégager une odeur anormalement désagréable. Chez les plus jeunes, les symptômes passent généralement inaperçus, car ils portent des couches.

L’infection urinaire chez les bambins

Les infections urinaires touchent également les tout-petits.

Les symptômes de l’infection urinaire chez les bambins

En général, les jeunes enfants présentent un certain nombre de symptômes, comme des urines malodorantes, de la fièvre, de l’irritabilité, des vomissements, des maux de ventre et la perte d’appétit. Leurs symptômes sont donc moins visibles et diffèrent de ceux des plus âgés.

Combien de temps dure une infection urinaire ?

Le médecin prescrit habituellement des antibiotiques afin de traiter une infection telle que la cystite, par exemple. Les symptômes s’atténuent généralement après avoir commencé le traitement, qui dure entre trois et sept jours. Toutefois, une personne sur deux voit l’infection disparaître d’elle-même après trois jours. En revanche, la cure peut être prolongée en cas d’infection urinaire récidivante.

L’infection urinaire est-elle contagieuse ?

Une infection urinaire, comme la cystite, n’est pas contagieuse. Bien que ces infections puissent se contracter après des rapports sexuels, le partenaire qui en souffre ne peut en aucun cas contaminer l’autre. Cependant, l’infection urinaire peut être récidivante. Les femmes sont les plus touchées, lorsque des bactéries indésirables s’introduisent dans la vessie ou en cas, par exemple, d’anomalies (calculs des voies urinaires ou muqueuse vaginale moins saine). Il est conseillé d’effectuer des examens approfondis afin de découvrir la cause d’une infection urinaire récidivante. 

Le test de dépistageLe test de dépistage

Il existe également un autotest qui permet de détecter une infection urinaire. Vous pouvez donc utiliser, par exemple, ceux de la gamme MyTest, qui signalent la présence de globules blancs, de nitrites, de sang ou de protéines dans les urines. Si le test est positif pour l’un de ces facteurs, mieux vaut consulter votre médecin.

Que faire en cas d’infection urinaire ? 

Comment traiter une infection urinaire ? Généralement, le médecin prescrit des antibiotiques, mais vous pouvez tenter de vous soigner vous-même. Voici quelques conseils pour y parvenir !

Traiter une infection urinaire soi-mêmeComment traiter une infection urinaire soi-même ?

Attendez que la maladie disparaisse d’elle-même au lieu de vous ruer sur les antibiotiques. L’essentiel est d’aider autant que possible l’organisme à éliminer les bactéries de la vessie. De plus, vous devez veiller à ce que l’urine coule normalement et les bactéries soient continuellement éliminées lors de la miction. Dans le cas contraire, ces dernières auront la possibilité de proliférer rapidement.

Plusieurs remèdes maison existent contre les infections urinaires. Le premier est le vinaigre de cidre de pomme, un liquide acide efficace qui acidifie l’urine. En outre, il a une action antibactérienne puissante, ce qui en fait un antibiotique naturel. Vous pouvez aussi opter pour différentes sortes de thés qui seraient efficaces contre les infections urinaires (thé aux myrtilles, aux orties, à l’églantier, au bouleau et à la prêle). De plus, vous pouvez également vous tourner vers le thé au gingembre. En effet, le gingembre entrave le processus à l’origine de l’infection. Enfin, il reste Urocystil. Il ne s’agit pas d’un antibiotique, mais bien d’un antiseptique à base de plantes. C’est donc un bon moyen de lutter contre une infection urinaire, sans prescription.

Combien de temps dure une infection urinaire sans prendre d’antibiotiques ? 

Dans la moitié des cas, une infection simple disparaît d’elle-même après trois jours. Toutefois, vous devez impérativement boire autant d’eau que possible pour favoriser la miction. Attention : veillez à ce que l’infection ne se propage pas aux voies urinaires, car elle pourrait atteindre les reins.

Le traitement de l’infection urinaire

Pour les infections telles que la cystite, une courte cure d’antibiotiques est généralement prescrite. Vous devrez parfois attendre quelques jours après la dernière prise de médicaments avant d’être définitivement débarrassé(e) de la maladie et des symptômes. Il est primordial de finir la cure, même lorsque les symptômes disparaissent rapidement. Par ailleurs, des médicaments sous forme de sachets à dissoudre dans l’eau peuvent également être prescrits. Après quelques jours, les symptômes commencent à se résorber. Le paracétamol peut également aider à atténuer la douleur.

Après combien de temps les antibiotiques font-ils effet ?

Il faut compter entre 24 et 48 heures pour que les antibiotiques agissent.

L’infection urinaire chez les femmes enceintesL’infection urinaire chez les femmes enceintes

Pendant la grossesse, le risque d’infection urinaire augmente : les hormones vous rendent plus fragile et la pression effectuée par le bébé entraîne une rétention de l’urine dans la vessie. Les symptômes sont les suivants : des douleurs abdominales lancinantes, un changement d’odeur ou de couleur de l’urine et une envie constante d’uriner alors qu’une petite quantité d’urine est libérée. Vous pouvez aussi ressentir une douleur lors de la miction, mais ce n’est pas toujours le cas. L’infection ne représente aucun danger pour le bébé, mais elle peut être dangereuse si elle n’est pas traitée à temps. En effet, lorsqu’elle se propage au bassinet du rein, vous pouvez souffrir de vomissements, d’une forte fièvre et de douleurs au niveau des reins. Dans ce cas, cela peut être dangereux autant pour vous que pour votre bébé. Par ailleurs, cette infection peut provoquer des contractions en fin de grossesse. Soyez donc extrêmement vigilante si vous contractez une infection urinaire, telle que la cystite, pendant votre grossesse.

L’infection urinaire chronique

Le terme « infection urinaire chronique » est utilisé lorsque l’infection apparaît trois fois par an. Ce sont les femmes qui sont principalement touchées. Le diabète, la vieillesse, une sonde vésicale à demeure et des rapports sexuels fréquents peuvent contribuer à la contraction d’une telle infection. Les infections récurrentes de la vessie irritent la muqueuse, ce qui peut provoquer une nouvelle cystite. C’est pourquoi il est primordial de toujours bien les traiter.

Le traitement de l’infection urinaireComment prévenir l’infection urinaire ?

Comment éviter une cystite ? Tout d’abord, veillez à boire suffisamment. Ensuite, n’attendez pas trop longtemps avant d’aller aux toilettes et vider complètement votre vessie. Par ailleurs, il est conseillé d’uriner après un rapport sexuel, étant donné qu’il constitue une cause de l’infection urinaire.

La canneberge est également considérée comme un bon moyen de prévenir les infections. N’hésitez donc pas à en manger ou à consommer des produits à base de ce fruit. Optez, par exemple, pour Uri-cran. Ce complément alimentaire contient des extraits de canneberges, qui sont riches en vitamine C. Ainsi, une dose quotidienne suffisante de vitamine C rendra votre vessie moins sensible aux infections. Ces compléments alimentaires ont donc une action préventive. Toutefois, ils sont également indiqués lorsque vous avez déjà contracté l’infection afin d’atténuer la douleur. Les canneberges contiennent aussi des proanthocyanidines, qui empêchent les bactéries d’adhérer à la paroi de la vessie.

Les conseils contre l’infection urinaire

En dehors des canneberges, vous pouvez également opter pour la busserole. Cet arbuste contient des substances chimiques qui aident à combattre les infections. Cependant, mieux vaut consommer la busserole en petites quantités et sur une période limitée. Par ailleurs, le curcuma serait efficace pour empêcher les bactéries d’adhérer aux parois de l’urètre, un effet similaire à celui des substances présentes dans les canneberges. Dernier conseil : ingérez plus de vitamine C. En effet, elle est essentielle pour le système immunitaire lorsqu’il combat une infection. En vous assurant que votre organisme reçoive suffisamment de vitamine C, vous pouvez prévenir l’infection.

L’infection du bassinet du reinL’infection du bassinet du rein

Une infection des voies urinaires ne doit pas être confondue avec une infection du bassinet du rein (ou pyélonéphrite), qui comprend une inflammation des reins. De nombreux symptômes de cette douloureuse infection des reins sont similaires à ceux de l’infection de la vessie et sont causés par le même type de bactérie. Toutefois, si elle n’est pas traitée, le corps peut subir des dégâts permanents.

Les symptômes de la pyélonéphrite

Comme mentionné précédent, certains symptômes de cette infection sont identiques à ceux d’une cystite : douleur dans le bas du dos ou lors de la miction, présence de sang dans l’urine et besoin fréquent d’aller aux toilettes. Les autres symptômes sont les nausées, la fièvre et/ou la diarrhée.

'les-infections-urinaires' - tous les produits

1 - 10 de 36 |
 (5)
Femmanose N Sachets 30 pièces

Complément alimentaire à base de D-mannose, sous forme de poudre à diluer. Indiqué pour le traitement et la prévention des infections urinaires et des cystites.

Plus d'infos »
€ 36,30 -12%
31,94
En stock

Livraison gratuite à l'achat de 2 pièces
Commandez avant 12:00, livré après-demain

 (0)
Pure cranberry Comprimés 60 pièces

Complément alimentaire à base de cranberry, sous forme de comprimés. Indiqué pour le confort urinaire.

Plus d'infos »
€ 17,50 -12%
15,40
En stock

Commandez avant 12:00, livré après-demain

Promo
 (5)
Uri-Cran forte Comprimés 30 pièces

C'est un dispositif médical indiqué dans la prévention et le contrôle des infections urinaires. Il se prend par voie orale dès les premiers symptômes. Si récidives, il y a Uri-cran forte peut être utilisé limitant ainsi l'apparition des symptômes.

Plus d'infos »
€ 33,50 -20%
26,80
En stock

Livraison gratuite à l'achat de 3 pièces
Commandez avant 12:00, livré après-demain

 (2)
Rotier cystiberry Capsules 30 pièces

Complément alimentaire à base de canneberge, traite et prévient les infections de la vessie.

Plus d'infos »
€ 20,31 -12%
17,87
En stock

Commandez avant 12:00, livré après-demain

Urocystil 400mg Comprimés 42 pièces

Médicament à base de busserole, sous forme de comprimés, pour le traitement de la cystite.

Plus d'infos »
€ 14,45 -12%
12,72
En stock

Commandez avant 12:00, livré après-demain

 (1)
Deba Pharma D-mannose 500mg Capsules 120 pièces

Complément alimentaire à base de D-mannose, présent dans certains fruits comme la canneberge, sous forme de capsules. Pour prévenir les maladies bactériennes de la vessie et de certaines voies du système urinaire ( cystite, infection de l'urètre).

Plus d'infos »
€ 48,90 -12%
43,03
En stock

Livraison gratuite à l'achat de 2 pièces
Commandez avant 12:00, livré après-demain

 (2)
Femmanose N Sachets 14 pièces

Complément alimentaire à base de D-mannose, sous forme de poudre à diluer. Indiqué pour le traitement et la prévention des infections urinaires et des cystites.

Plus d'infos »
€ 24,25 -12%
21,34
En stock

Livraison gratuite à l'achat de 3 pièces
Commandez avant 12:00, livré après-demain

Heel Reneel Comprimés 50 pièces

Comprimés homéopathiques contre les affections inflammatoires des voies urinaires.

Plus d'infos »
€ 14,95 -12%
13,16
En stock

Commandez avant 12:00, livré après-demain

 (0)
Cran-Fyt Plus Comprimés 60 pièces

Complément alimentaire à base d'extrait hautement dosé de canneberge et de D-mannose, sous forme de comprimés. Indiqué pour le traitement et la prévention des infections urinaires.

Plus d'infos »
€ 24,99 -12%
21,99
En stock

Livraison gratuite à l'achat de 3 pièces
Commandez avant 12:00, livré mercredi

Promo
 (2)
Cranberola Arkopharma Capsules 120 pièces

Commplément alimentaire à base de cranberry, raisin et bruyère, sous forme de gélules. Contribue à l'élimination normale des voies urinaires.

Plus d'infos »
€ 36,75 -20%
29,40
En stock

Livraison gratuite à l'achat de 3 pièces
Commandez avant 12:00, livré après-demain

1 - 10 de 36 |
Expériences partagées
  • Aide bien contre la bactérie ecoli.
    Dorine 10/07/2018
  • ce complément alimentaire est très efficace contre les cystites à répétition. Il est sans effet secondaire. Il est conseillé par les urologues.
    sophie 11/06/2018
  • J’ai des cystites chroniques depuis plusieurs années avec traitement antibiotiques à chaque fois. On m’a recommandé Femannose, que je conbine avec 2 autres médicaments naturels et depuis 5 mois maintenant je suis tranquille je le recommande sincèrement. En plus très agréable de gout.
    Dominique 18/05/2018
  • Si la cystite n'est pas aiguë, elle aide en prenant 3 sacs par jour pendant quelques jours. J'ai lu qu'après avoir pris le produit, il est préférable d'attendre 1 heure avant de manger afin que le produit puisse avoir un effet maximum. N'allez pas trop vite aux toilettes pour que la femelle puisse s'attacher à la bactérie.
    Dominique 01/05/2018
  • Très satisfaite ! Souĺage bien en cas de cystite. Je recommañde
    Beatrice 22/04/2018
  • Un des rares produits qui fonctionne bien.
    Gerrit 26/03/2018
  • j'avais des infections urinaires à répétition et à chaque fois des antibiotiques .Depuis que je prends chaque jour Femannose (depuis 4 mois) , je n'ai pas refait d'infection urinaire ! je conseille ce produit
    INDY 03/03/2018
  • J'en suis très satisfait, certainement parce que j'ai une chimio et à cause de cette inflammation de la vessie due à la chimio, maintenant que j'avale le D-Mannose, c'est beaucoup mieux.
    Marianne 19/05/2017
  • Livraison en douceur. Après quelques jours de consommation, il y a eu une amélioration totale.
    Lieve 13/05/2017
  • Cranberola recommandé par une petite amie et Hiep Hiep Hiep Hoera, plus d'infection de la vessie!
    Godelieve 05/04/2017
  • J'avais des problèmes de troubles urinaires et inflammation de la vessie - Depuis que je prends régulièrement ce complément alimentaire, mes problèmes ont disparu.
    Anne-Marie 15/04/2016