02/793 09 34

Lun - ven9h - 18h

Actuellement indisponible
Voir tous les thèmes »

Intolérance au gluten et au lactose

Vous êtes intolérant au gluten ou au lactose ? Ou bien vous avez des amis ou des personnes dans votre entourage qui souffrent de cette intolérance ? Pas de panique ! Cette affection est très fréquente et ne doit pas vous empêcher d’apprécier un bon repas ! Découvrez ici nos conseils et astuces pour aborder la question de l’intolérance au gluten ou au lactose en toute sérénité.

L’intolérance au gluten, qu’il ne faut pas confondre avec l’allergie au blé ou au gluten, est une affection également connue sous le nom de maladie cœliaque. Elle est de plus en plus fréquente, aussi bien chez les adultes que chez les enfants. Le gluten est une protéine que l’on trouve dans de nombreux aliments comme le blé, le seigle, l’orge, l’épeautre, ainsi que tous les produits fabriqués à partir de ces céréales. Pensez au pain, aux pizzas, aux pâtes, aux biscuits, aux gâteaux, mais également aux sauces, à la bière, à certaines glaces, etc. La liste donne le tournis ! Bref, le gluten se retrouve dans de nombreux aliments. Mais pas d'inquiétude, le marché des aliments sans gluten ne cesse de se développer. De plus en plus de marques ont conçu leur propre gamme d’aliments sans gluten, si bien que nombreux sont ceux qui se sont tournés vers ce type d’alimentation même s'ils ne souffrent pas de cette intolérance. Vous pouvez trouver ces aliments dans tous les supermarchés, ainsi que sur le site internet de Viata. N’hésitez pas à demander conseil à nos assistances en pharmacie si vous désirez davantage d’informations à ce sujet. De nombreux cuisiniers s’intéressent également à cette pathologie, et les livres, blogs et sites internet vous proposent une multitude de recettes pour pouvoir continuer à manger avec plaisir ! Notez également que certaines céréales sont exemptes de gluten, comme le riz, le sarrasin, le quinoa, l’amarante (une variété de graine), le maïs, le millet, etc. Vous pouvez donc cuisiner ces aliments à votre guise.

L’intolérance au lactose est, quant à elle, un trouble digestif dont souffrent les personnes qui produisent trop peu de lactase, une enzyme essentielle à l’assimilation du lactose, un glucide du lait. En raison de cette insuffisance en lactase, ces personnes digèrent mal le lactose et peuvent présenter divers symptômes tels que des crampes d’estomac ou une sensation de ballonnement. Cette intolérance touche 10 à 15 % de la population européenne. Elle ne concerne donc qu’une minorité de la population, même si de nombreux adultes pensent, à tort, en souffrir. De plus, l’intolérance au lactose n’est pas une allergie au lait, mais une réaction au lactose. Vous pouvez donc consommer des produits laitiers sans lactose, et la liste est longue ! Il vous suffit d’éviter les produits qui contiennent du lactose, ou de restreindre votre consommation à un verre de lait environ par jour. Notez que si vous répartissez ce verre de lait tout au long de la journée ou si vous l’intégrez à vos repas (dans une sauce ou de la purée, par exemple), vous le digérerez plus facilement. Si vous désirez cependant consommer davantage de produits laitiers, tournez-vous vers des dérivés du lait exempts de lactose, comme le lait de soja ou d’amande. De plus, vous pouvez continuer à consommer de nombreux fromages sans lactose, ou très pauvres en lactose tels que le bleu, le brie, le chèvre, le camembert, le cheddar, le fromage à la crème, l’édam, la mozzarella, le gouda, le gruyère ou le comté. Il vous reste donc l’embarras du choix ! Mais saviez-vous que de nombreux produits industriels, plats préparés, biscuits, desserts ou encore chocolats renferment également du lactose ? Une bonne raison de se mettre aux fourneaux et de concocter des petits plats faits maison ! Votre corps vous en sera reconnaissant !