28-03-2018 | Affections

La journée mondiale de la santé

La Journée mondiale de la santé 2018 tombe le 7 avril. C’est l’occasion pour nous de mettre l’accent sur les différents dépistages à effectuer régulièrement concernant les problèmes de santé les plus fréquents, mais aussi de vous donner quelques trucs et astuces pour les éviter.

Le cancer de la peau

Le cancer de la peau concerne environ une personne sur 6, tous types confondus, à savoir, le mélanome et le carcinome. Il est donc extrêmement fréquent, davantage encore que le cancer du sein ! Or, c’est un des plus faciles à détecter, puisqu’il est visible à l’œil nu. Observez donc régulièrement vos grains de beauté. Ce qui doit attirer votre attention :

  • Un grain de beauté qui est différent des autres
  • Une tache brune qui apparaît sur votre peau ou un grain de beauté qui change rapidement d’aspect
  • La règle ABCDE, qui reprend les signes auxquels vous devez être vigilant :

dépister le cancer de la peau

En cas de doute, consultez un médecin sans tarder.

N.B. : Saviez-vous que des dépistages du cancer de la peau sont régulièrement organisés et vous sont accessibles gratuitement ?

Pour prévenir le cancer de la peau, protégez-vous de façon adéquate contre les rayons du soleil en appliquant une crème solaire adéquate à chaque fois que vous vous exposez au soleil.

Le cancer colorectal

Le cancer colorectal, aussi appelé cancer du côlon, doit être dépisté chez les hommes et les femmes entre 50 et 74 ans. En effet, il s’agit du troisième cancer le plus fréquent chez l’homme et il occupe la deuxième place chez la femme. Il suffit de vous rendre chez votre médecin généraliste et vous recevrez le test effectuer gratuitement chez vous, vous n’aurez qu’à payer la consultation.

Sachez que, dans 97% des cas, le test est négatif. En cas de test positif, il est encore souvent à un stade débutant, ce qui permet d’alléger le traitement et d’augmenter les chances de guérison.

P.S. : saviez-vous qu’il existe actuellement un autotest pour dépister la présence de sang dans les selles, un des signes du cancer colorectal ?

Le cancer du sein

Le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme, il concerne à peu près une femme sur 9. Le risque augmente avec l’âge. Le dépistage est donc également organisé entre 50 et 74 ans, sous la forme d’une mammographie gratuite, à effectuer tous les 2 ans. Les antécédents familiaux et personnels sont aussi déterminants, tout comme les prédispositions génétiques et le mode de vie.

Avant 50 ans, la palpation doit être effectuée tous les ans par votre médecin, votre gynécologue ou votre sage-femme. Vous pouvez également pratiquer l’autopalpation, qui peut vous permettre de remarquer une boule dure à l’intérieur du sein ou au niveau d’une aisselle. Observez également régulièrement vos seins pour tenter de détecter :

  • Une rougeur ou un aspect irrégulier de la peau du sein, comme de la peau d’orange
  • Une rétractation du mamelon (il se recroqueville sur lui-même, comme s’il voulait rentrer dans la peau)
  • Un écoulement anormal

Le cholestérol

cholestérolLe cholestérol pourrait être qualifié de mal du siècle. Vu ses nombreuses complications, mieux vaut ne pas le négliger. Eh oui, si un taux de cholestérol trop élevé peut-être au début asymptomatique, il engendre néanmoins des troubles qui peuvent être graves à long terme. Faites donc régulièrement contrôler votre taux de cholestérol et de triglycérides auprès de votre médecin traitant et pensez avant tout à mener un mode de vie sain, avec une alimentation équilibrée et une activité physique suffisante.

Vous pouvez désormais effectuer très facilement et rapidement un autotest pour savoir si votre taux de cholestérol est dans les normes.

Le diabète

Le diabète de type 2

Le diabète de type 2 représente 90 % des cas de diabète dans le monde. Bien qu’il paraisse bénin, il engendre néanmoins des complications graves, telles que la cécité (perte de la vue), l’ulcère du pied qui peut mener à une amputation, et il augmente le risque d’insuffisance rénale, de maladies cardiovasculaires et d’accident vasculaire cérébral. Mieux vaut donc ne pas le négliger et le dépister à temps, afin d’en limiter les conséquences délétères. Pour savoir si vous devez effectuer un dépistage, demandez conseil à votre médecin. Sachez que les personnes les plus à risque sont les personnes de plus de 45 ans, atteintes d’obésité, d’hypertension artérielle, de taux de cholestérol élevé, ou avec des antécédents de diabète dans la famille (ou de diabète gestationnel).

Pour prévenir le diabète, une alimentation variée, équilibrée et limitée en sucre, ainsi qu’une activité physique suffisante sont comme toujours, les mesures de prévention essentielles.

Nous désirons connaître votre opinion, partagez-la avec nous ici
Blog - La santé et le bien-être d'abord !

Bienvenue sur le blog Viata. Vous y trouverez tout ce qui concerne la santé et le bien-être, qui occupent le premier plan.

Articles récents