10-08-2018 | Soin - Corps, peau et visage

Faut-il percer une ampoule ?

Cet été, entre promenades, randonnées et journées de shopping, vous allez certainement encore parcourir des kilomètres. Pour peu que vous ayez acheté de nouvelles chaussures pendant les soldes, il ne vous faudra pas une journée pour avoir une ampoule au pied. La question que tout le monde se pose : faut-il ou non percer une ampoule pour en favoriser la guérison ? Découvrez notre réponse illuminatrice dans ce blog !

Faut-il percer une ampoule ou non ?

On conseille généralement de ne pas le faire, pour la simple et bonne raison que le fait de percer la peau induit un risque d’infection. En effet, en perçant une ampoule, on crée une ouverture de la couche superficielle de l’épiderme, qui nous protège en temps normal contre les organismes pathogènes. La couche inférieure de la peau (le derme) est alors exposée aux virus et aux bactéries, or cette couche se défend moins bien contre les microbes, ce qui peut engendrer une infection.

Cependant, le fait de percer une ampoule peut parfois soulager la douleur liée au décollement de l’épiderme. Si vous voulez tout de même percer une ampoule, prenez impérativement les précautions suivantes :

  • Lavezvous les mains et nettoyez la zone à l’eau et au savon ;
  • Si vous n’avez pas d’eau ni de savon sous la main, vous pouvez utiliser un désinfectant aqueux et non colorant ;
  • Utilisez de préférence une aiguille et veillez à l’avoir bien désinfectée ou stérilisée ;
  • Piquez à plusieurs reprises au niveau de la base de l’ampoule (évitez de piquer en plein milieu) et poussez délicatement dessus pour en faire sortir le liquide ;
  • Protégez l’ampoule avec un pansement, tout en tâchant d’éviter de faire des plis dans ce pansement, car ils pourraient, à leur tour, provoquer de nouvelles ampoules.

Comment éviter les ampoules ?

pansement ampoule

Il existe des pansements spécifiques pour les ampoules, aussi appelés pansements en gel actif, qui agissent comme une seconde peau et permettent de soulager la douleur liée au frottement, mais aussi de protéger la peau abîmée et d’éviter ainsi la formation d’une ampoule. Mieux vaut donc utiliser ce type de pansement de façon préventive, dès que vous commencez à ressentir une douleur à l’endroit de friction. Notez que ce type de pansement favorise également la cicatrisation et peut donc être utilisé pour soigner une ampoule déjà existante.

N.B. : si vous avez prévu une longue promenade, portez toujours des chaussettes qui remontent plus haut que la chaussure et emportez certainement un pansement pour les ampoules !

Pour éviter les ampoules, veillez aussi à porter des chaussures adaptées, c’est-à-dire, ni trop grandes, ni trop petites, ni trop rigides. Serrez-les suffisamment mais pas trop fort et méfiez-vous des chaussettes avec des coutures proéminentes ou mal placées qui risquent de frotter.

Comment soigner une ampoule ouverte ?

Que faire quand on a une ampoule qui s’est percée d’elle-même ? Dans ce cas, vous pouvez couper délicatement les tissus dévitalisés avec une paire de ciseaux soigneusement désinfectés. Désinfectez ensuite la peau sous-jacente avec un antiseptique, de préférence non-coloré. Enfin, si vous avez la possibilité de laisser aérer votre pied sans risque de le salir (pendant une pause, par exemple, ou pendant la nuit), alors vous pouvez laisser l’ampoule à l’air libre. Si, au contraire, vous avez encore des activités, recouvrez-la d’un pansement de type double peau (en gel actif) contre les ampoules. Laissez ce type de pansement en place pendant 2 ou 3 jours et ne le changez pas, il se décollera de lui-même.

Nous désirons connaître votre opinion, partagez-la avec nous ici
Blog - La santé et le bien-être d'abord !

Bienvenue sur le blog Viata. Vous y trouverez tout ce qui concerne la santé et le bien-être, qui occupent le premier plan.

Articles récents