Voir tous les thèmes »

Quel type de déodorant choisir ?

L’été est là, il fait beau il fait chaud et… on transpire ! Non non, inutile de faire « genre » : il n’y a que les personnages de Disney qui ne transpirent pas. Dans la vraie vie, personne n’y échappe ! Si ce mécanisme naturel vise à refroidir votre température corporelle, on se passe volontiers des auréoles et des mauvaises odeurs. Pour ce faire, misez tout sur le choix de votre déo !

Bien choisir son déodorant

Bien choisir son déo, mais encore… eh oui, j’ai aussi checké le nombre de déodorants sur Viata : plus de 100 résultats ! J’ai donc décidé de vous détailler, spécialement et exclusivement pour vous chers lecteurs qui allez sentir la rose tout l’été, les avantages des différents types de deodorant, quel type choisir, leur utilisation, et tout ça et tout ça.

Les avantages de chaque type de déodorant

  • Le spray : facile et rapide à appliquer : il sèche vite.
  • Le rollon/deo bille : il n’enfume pas la pièce et préserve l’environnement.
  • Le stick : il est moins gras que la crème, mais un peu plus nourrissant que le rollon.
  • La crème : elle prend soin de la peau des aisselles et évite ainsi le dessèchement. De plus, elle peut être utilisée pour les mains et les pieds !

Quel type de déodorant choisir ?

Il en existe de nombreux types, comme c’est le cas de la gamme des déodorants de Vichy, par exemple. Le choix dépend d’abord de vos préférences, mais aussi de la cause de la transpiration.

Quel type de déodorant choisir en cas de transpiration excessive ?

Si vous souffrez vraiment de transpiration excessive, mieux vaut opter pour un anti-transpirant. Ce type de produit, contrairement au déodorant classique, s’applique le soir, car il met plusieurs heures pour agir. De plus, il ne s’applique pas tous les jours. En effet, il est souvent conseillé de l’appliquer d’abord 5 jours d’affilée, et puis 3 fois par semaine pour progressivement diminuer à 1 ou 2 fois par semaine. Vous trouverez également quelques conseils ci-dessous pour lutter contre la transpiration excessive.

Par ailleurs, vous pouvez appliquer un déodorant classique le jour, une crème douce, par exemple, pour hydrater la peau qui peut être asséchée par l’anti-transpirant.

Quel type de déodorant choisir contre les odeurs désagréables ?

Pour éviter les odeurs désagréables, privilégiez le spray et les déodorants, bien entendu, parfumés. N’oubliez pas de vous laver régulièrement (sans exagérer) les aisselles et de bien choisir vos vêtements : privilégiez le coton et évitez le synthétique.

Quel type de déodorant choisir pour éviter les auréoles ?

Le spray peut former une petite pellicule sèche qui retardera l’apparition de l’humidité, mais il n’y a pas vraiment de type de déodorant qui puisse éviter les auréoles, si ce n’est, éventuellement, un anti-transpirant, à utiliser seulement si vous souffrez de transpiration excessive. Privilégiez donc les déodorants longue durée. Pour les grandes occasions, vous pouvez toujours utiliser l’astuce de certains présentateurs télé et opter pour les patches anti-transpiration à placer dans les vêtements, pour éviter les traces d’humidité. Vous n’avez pas de patches à la maison ? Certains les remplacent par des protège-slip…

Quel type de déodorant choisir pour les adolescents ?

Les adolescents transpirent souvent davantage en raison des changements hormonaux. Ils sont généralement attirés par les sprays. Cependant, veillez à éviter l’aluminium et l’alcool, si leur transpiration n’est pas vraiment excessive (elle est toujours plus importante et c’est normal !), car ces substances peuvent avoir une influence négative, surtout lors de la période cruciale de la croissance. Mieux vaut donc opter pour un déo en bille, une crème ou un stick, en fonction de l’intensité de la transpiration, et favoriser des produits sans agents chimiques nocifs. Vous pouvez aussi trouver des déodorants bio !

Quel type de déodorant choisir en cas de peau sensible ?

Si vous avez la peau sensible, privilégiez la crème, le stick ou le roll-on, certainement hypoallergénique et éventuellement non parfumé. Évitez également les agents chimiques agressifs si possible et, bien entendu, le parabène si vous y êtes allergique.

Quelques conseils pour éviter les auréoles et la transpiration excessive

  • Lavez-vous les aisselles une à deux fois par jour maximum, avec un savon non-gras.
  • Rasez-vous ou épilez-vous les aisselles.
  • Ne confondez pas l’anti-transpirant et le déodorant : l’antitranspirant s’applique le soir, car il met 6 heures pour agir.
  • Privilégiez les vêtements en coton et les draps en coton si vous transpirez beaucoup la nuit.
  • Évitez certains aliments : la caféine, les plats épicés et notez que les personnes en surpoids ont tendance à transpirer davantage.

Les conseils d’utilisation

Quel que soit le type de déodorant que vous utilisez, appliquez-le toujours sur une peau propre et sèche. Méfiez-vous de ceux qui contiennent de l’alcool, car leur application peut être douloureuse juste après le rasage ou l’épilation. Attendez donc un peu avant d’en appliquer, ou rasez-vous de préférence le soir pour éviter ce désagrément.

Choisir la composition de son déodorant

déodorant sprayUne fois que vous avez choisi la forme il ne vous reste à choisir le type de peau et la tenue plus ou moins longue durée, sans compter que vous avez encore ceux qui évitent les traces blanches ou jaunes. Ensuite, il y a ceux sans sels d’aluminium, particulièrement recommandés puisqu’il existerait un lien entre ce composant et certains types de cancers (ils sont cependant plus efficace pour les personnes qui transpirent beaucoup).

Voilà le tour des déos terminé, plus qu’à vous souhaiter un été tout en fraicheur !