Xylocaine 10% spray Spray 50ml

Médicament à base de xylocaïne, sous forme de vaporisateur, agit comme un anesthésique local.

€ 24,39 -12%
21,46
Temporairement indisponible
f product.view.content.addfavourite
· C’est un anesthésique local du type amide.
· XYLOCAINE 10% est indiqué dans tous les cas nécessitant une anesthésie des muqueuses, rapide
et efficace, en particulier en anesthésiologie (p. ex. intubation), en oto-rhinolaryngologie, en
obstétrique, en chirurgie buccale et en traumatologie
Comme tous les médicaments, XYLOCAINE 10%, solution pour pulvérisation peut provoquer des
effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.
Les effets indésirables de XYLOCAINE 10% sont rares et résultent dans la majorité des cas d'un
dosage excessif ou d'une absorption trop rapide entraînant des concentrations plasmatiques trop
élevées.
Ces effets sont de nature systémique et agissent au niveau du système nerveux central (SNC) et/ou du
système cardiovasculaire.
Dans de rares cas on observe des réactions à la suite d'une hypersensibilité, d'une hypersensibilité
congénitale ou d'une diminution de tolérance de la part du patient.
Au niveau du SNC, on observe des réactions d'excitation et/ou dépression, caractérisées par: nervosité,
vertiges, troubles de la vision et tremblements, suivis par de la somnolence, convulsions, perte de
conscience, et dans certains cas arrêt respiratoire.
Les effets toxiques sur le système cardiovasculaire se traduisent généralement par une tension
sanguine basse, une dépression du muscle du coeur, un ralentissement des battements du coeur, et dans
certains cas un arrêt du coeur. Les principaux groupes à risque sont les individus très sensibles, les
patients souffrant d’une fonction hépatique perturbée, d’acidose et d’épilepsie.
Dans des cas extrêmement rares (< 0,1 %), des réactions allergiques, telles que des éruptions cutanées,
de l'urticaire et de l’oedème (dans les cas les plus sévères: choc anaphylactique) ont été constatées lors
de l'utilisation de préparations anesthésiques.
Aucune réaction allergique sévère n'a été relatée lors de l'utilisation de XYLOCAINE 10%.
Lors d’intubation, on a rapporté des cas réversibles d’irritation de la gorge, d’enrouement et
d’extinction de voix.
Si vous ressentez un des effets mentionnés comme grave ou si vous présentez des effets indésirables
non mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.
Que contient XYLOCAINE 10%, solution pour pulvérisation
- La substance active est la lidocaïne. XYLOCAINE 10% contient 5 g de lidocaïne dans 50 ml de
solution.
- Les autres composants sont éthanol 96 %, polyéthylène glycol 400, essence de bananes,
menthol, saccharine et eau purifiée.

Qu’est-ce que XYLOCAINE 10%, solution pour pulvérisation et contenu de l’emballage
extérieur
XYLOCAINE 10% est une solution pour pulvérisation à usage externe.
Pulvérisateur (avec pompe) contenant 50 ml de solution.
L’emballage contient un embout en plastique (de type court).
Les embouts de type court peuvent être bouillis dans l'eau 5 minutes ou autoclavés 20 minutes à
120°C.
Des embouts stériles en plastique de type long, à usage unique, sont disponibles séparément. Ceux-ci
ne peuvent pas être bouillis ou autoclavés.
Les embouts stériles de type court et de type long sont disponibles séparément par conditionnement de
50 pièces.
N’utilisez jamais XYLOCAINE 10%, solution pour pulvérisation
- si vous êtes allergique (hypersensible) à la substance active, aux anesthésiques locaux du type
amide ou à l’un des autres composants contenus dans XYLOCAINE 10%, solution pour
pulvérisation;
- état de choc ou blocage cardiaque;
- dans les yeux. En cas de pulvérisation accidentelle, rincez immédiatement et abondamment les
yeux à l’eau ou contactez votre médecin ou pharmacien.

Faites attention avec XYLOCAINE 10%, solution pour pulvérisation
· Comme pour tous les anesthésiques locaux, il est conseillé d'avoir à portée de main un équipement
de réanimation et les médicaments nécessaires en cas d'urgence.
· Il est recommandé d'administrer la plus faible dose permettant d'obtenir une anesthésie suffisante,
afin d'éviter des concentrations plasmatiques trop élevées et le risque d'effets indésirables.
· La posologie sera adaptée en fonction du poids corporel, de l’âge et de l’état physique du patient.
Les doses seront réduites chez les personnes âgées ou gravement malades ainsi que chez les

enfants.
· Le médecin sera particulièrement attentif chez les patients souffrant de maladies cardiaques,
rénales ou hépatiques, les patients souffrant d’épilepsie et les patients paralysés.
· Des précautions seront prises lors de l'utilisation de XYLOCAINE 10% sur des zones fortement
lésées ou infectées.
· L’usage oropharyngé d’anesthésiques topiques peut interférer avec la déglutition et peut mener à
une aspiration. L’engourdissement de la langue ou de la muqueuse buccale peut augmenter le
risque de blessure par morsure.
· Les patients traités par des anti-arythmiques de classe III (p.ex. l’amiodarone) doivent être placés
sous surveillance et sous monitoring ECG car les effets au niveau du coeur peuvent se renforcer
mutuellement.
· Il faut éviter le contact avec les yeux.
· Des doses excessives ou de courts intervalles entre les doses peuvent entrainer des taux
plasmatiques élevés et des effets indésirables graves. L’absorption par les muqueuses est variable
mais est particulièrement élevée au niveau de l’arbre bronchique. Des applications à ce niveau
peuvent dès lors entrainer une élévation rapide des concentrations plasmatiques ou des
concentrations plasmatiques excessives, avec un risque accru de symptômes toxiques, tels que des
convulsions. La lidocaïne en solution pour pulvérisation sera utilisée avec prudence chez les
patients présentant une blessure ou un traumatisme de la muqueuse au niveau de la zone prévue
pour l’application. Une application sur une muqueuse endommagée entraine une plus grande
absorption systémique. La prise en charge des réactions indésirables graves peut nécessiter le
recours à un équipement de réanimation, l’administration d’une oxygénothérapie et d’autres
médicaments de réanimation.
· XYLOCAINE 10%, solution pour pulvérisation, ne devrait pas être utilisé sur les ballonnets de
tubes endotrachéaux (TET) en plastique. La lidocaïne base qui entre en contact tant avec un
ballonnet de tube endotrachéal en PVC qu’avec un ballonnet non en PVC peut occasionner des
dommages au niveau du ballonnet. Il peut s’agir de petits trous de la taille d’une tête d’épingle,
pouvant occasionner des fuites susceptibles d’entrainer une perte de pression dans le ballonnet.
· XYLOCAINE 10%, solution pour pulvérisation, est probablement porphyrinogène et doit être
prescrit uniquement aux patients présentant une porphyrie aiguë sur indications convaincantes ou
urgentes. Des précautions appropriées doivent être prises pour tous les patients porphyriques.
· Si vous prenez déjà d’autres médicaments, veuillez lire également la rubrique « Utilisation
d’autres médicaments ».
Veuillez consulter votre médecin si l’une des mises en garde mentionnées ci-dessus est d’application
pour vous, ou si elle l’a été dans le passé.

Utilisation d’autres médicaments
Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans
ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.
Avec des doses élevées de XYLOCAINE 10%, le risque de toxicité systémique doit être envisagé chez
les patients traités par d'autres anesthésiques locaux ou des substances de structure apparentée aux
anesthésiques locaux, p. ex. la mexilétine et la tocaïnide.
On n’a pas effectué d’études spécifiques d’interaction avec la lidocaïne et les anti-arythmiques de la
classe III (p.ex. l’amiodarone), mais il est conseillé d’être prudent avec cette association (voir aussi
« Faites attention avec XYLOCAINE 10%»).
Les médicaments qui réduisent la clairance de la lidocaïne (par exemple la cimétidine, le propranolol
et le nadolol) peuvent causer des concentrations plasmatiques toxiques sous-jacentes lorsque la
lidocaïne est donnée en fortes doses répétées sur une longue période. C’est pourquoi de telles
interactions n’ont pas d’importance clinique lors d’un traitement à court terme avec la lidocaïne (par
exemple XYLOCAINE 10% solution pour pulvérisation) aux doses recommandées.

Aliments et boissons
Sans objet.

Grossesse et allaitement
Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.
Grossesse
On n’a rapporté aucun trouble spécifique de la fonction reproductrice.
Il n’y a pas eu d’augmentation de la fréquence des malformations.
Allaitement
Comme les autres anesthésiques locaux, la lidocaïne peut passer dans le lait maternel mais en si faibles
proportions qu’il n’y a généralement pas de risque pour le nouveau-né.

Conduite de véhicules et utilisation de machines
En fonction de la dose administrée, des anesthésiques locaux peuvent légèrement affecter la fonction
mentale et temporairement altérer la locomotion et la coordination.

Informations importantes concernant certains composants de XYLOCAINE 10%, solution pour
pulvérisation
Sans objet.
Marque Xylocaine
Conditionnement Spray
Type de produit Médicament
Effet Stupéfiant
Indiqué pour Petite opération, Autre, Sonde, Stoma
Médicament générique ? not available

Xylocaine 10% spray est un médicament. Ne l’utilisez pas de façon prolongée sans conseil médical. Lisez attentivement la notice. Conservez ce médicament hors de la portée des enfants. Gardez la notice, car elle contient des informations importantes. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien. Consultez votre médecin en cas d’effets indésirables.