Bronchopectoralis pholcodine sirop Sirop 200ml

Traitement de la toux sèche. Enfants à partir de 7 ans.

€ 8,22 -12%
7,23
En stock

Commandez avant 19:00, livré le lendemain

Broncho-Pectoralis Pholcodine sirop est indiqué pour le traitement symptomatique de la toux 
associée à la production de mucus, par exemple en cas de grippe, de bronchite, d’infection 
pulmonaire et de toux douloureuse (coqueluche).
Si les symptômes persistent après 4 à 5 jours ou s’aggravent, consultez votre médecin.
Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables mais ils 
ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.
Les effets indésirables suivants peuvent survenir : nausée, vomissements, constipation, 
vertiges, réactions cutanées allergiques, dépression respiratoire, somnolence, bronchospasmes 
et troubles gastro-intestinaux.
Si vous ressentez l’un des effets mentionnés comme graves ou si vous remarquez des effets 
indésirables non mentionnés dans cette notice, prenez contact avec votre médecin, votre 
pharmacien ou votre infirmière.

Ce que contient Broncho-Pectoralis Pholcodine sirop
- Les substances actives du médicament sont la pholcodine 15 mg et le sulfogaïacol 300 mg 
par 15 ml de sirop.
- Les autres composants de ce médicament sont les suivants : extrait fluide de pavot rouge, 
huile essentielle d’orange douce, parahydroxybenzoate de méthyle, éthanol, sucre, acide 
citrique monohydraté et eau purifiée q.s. ad 15 ml.

Comment se présente Broncho-Pectoralis Pholcodine sirop et quelle est la contenance 
d’un emballage ?
Flacon en verre brun contenant 200 ml de sirop
Dans quels cas ne pouvez-vous pas utiliser Broncho-Pectoralis Pholcodine sirop ?
- Si vous êtes allergique à l’une des substances contenues dans ce médicament. 
- Ne pas administrer chez l’enfant de moins de 6 ans.
- Ne pas administrer en cas d’insuffisance respiratoire, quel qu’en soit le degré, en raison de
l’effet dépresseur sur le système respiratoire et pour respecter la nécessité du réflexe de la toux.

Quand devez-vous redoubler de vigilance avec Broncho-Pectoralis Pholcodine sirop ?
- La toux associée à la production de mucus ne doit pas être réprimée sans raison.
- Avant d’utiliser un sirop contre la toux, l’origine de la toux doit être décelée afin 
d’administrer le sirop antitussif adéquat. Le traitement doit être de courte durée. Si après 
4 à 5 jours de traitement, aucune amélioration n’apparaît, vous devez consulter votre 
médecin.
- Une vigilance particulière est requise chez les patients présentant une insuffisance 
hépatique ou rénale (réduire la dose et le nombre de prises par jour), en cas d’asthme et 
d’insuffisance respiratoire.
- Chez les personnes âgées, il est préférable de commencer avec la moitié de la dose de 
médicament recommandée. Il est éventuellement possible de l’augmenter si le sirop est 
bien toléré et si cela s’avère nécessaire.
- Les prises doivent être espacées. L’administration fréquente de hautes doses doit être évitée.
- Il existe un risque de dépendance croissante en cas d’utilisation prolongée ou excessive.
- La consommation de boissons alcoolisées est déconseillée pendant le traitement (l’alcool 
renforce l’effet dépresseur de la pholcodine sur le système nerveux central).
Broncho-Pectoralis Pholcodine sirop contient du sucre (± 2,7 g/c. à café et ± 9 g/c. à soupe). 
Si votre médecin vous a indiqué que vous ne tolérez pas certains sucres, il convient dès lors 
de le contacter avant de prendre ce médicament.
Ce sirop contient de l’éthanol (alcool), soit environ 0,25 ml par cuillère à café. Nocif en cas 
d’alcoolisme. Les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants et les patients présentant un 
risque élevé, comme les insuffisants hépatiques, doivent en tenir compte.
Le sirop contient également du parahydroxybenzoate de méthyle (comme agent 
conservateur), ce qui peut provoquer des réactions allergiques (éventuellement retardées). 

Enfants
- Ne pas administrer chez l’enfant de moins de 6 ans.

Prise d’autres médicaments 
Si, outre Broncho-Pectoralis Pholcodine sirop, vous prenez d’autres médicaments, si vous en 
avez pris récemment ou s’il se peut que vous en preniez dans un futur proche, parlez-en à 
votre médecin ou votre pharmacien.
La consommation concomitante d’alcool et d’autres médicaments dépresseurs du système 
nerveux central (par ex. tranquillisants) accroît les risques de somnolence.
Ne prenez pas Broncho-Pectoralis Pholcodine sirop si vous prenez des antidépresseurs de type
inhibiteurs de la MAO. Il convient de respecter un intervalle de 14 jours entre l’administration 
d’inhibiteurs de la MAO et l’administration de pholcodine.

Aliments et boissons
En cas de consommation concomitante d’alcool, le risque de somnolence est augmenté.

Grossesse et allaitement
Si vous êtes enceinte, si vous pensez ou projetez de l’être, ou si vous allaitez, veuillez
consulter votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre ce médicament. La prise de
Broncho-Pectoralis Pholcodine sirop pendant la grossesse, principalement au cours des 3
premiers mois et en fin de grossesse, est déconseillée. En dehors de cette période, il est
nécessaire de consulter votre médecin. Pendant l’allaitement, la prise de ce sirop est déconseillée. La pholcodine passe en effet dans le lait maternel et peut être toxique pour l’enfant
allaité qui peut présenter des effets secondaires comme la nausée, les vomissements, les
crampes et la diarrhée.

Conduite de véhicules et utilisation de machines
Il convient d’être très vigilant si vous conduisez des véhicules ou utilisez des machines pendant 
le traitement. Ce sirop peut en effet provoquer de la somnolence, en particulier s’il est pris en 
combinaison avec de l’alcool ou d’autres médicaments dépresseurs du système nerveux central.

Marque Bronchopectoralis
Conditionnement Sirop
Type de produit Médicament
Type de toux Autres toux
Catégorie d'âge A partir de 12 ans, 6 à 12 ans
Médicament générique ? not available
Mode d'administration Oral
Sans sucre not available

Bronchopectoralis pholcodine sirop est un médicament. Ne l’utilisez pas de façon prolongée sans conseil médical. Lisez attentivement la notice. Conservez ce médicament hors de la portée des enfants. Gardez la notice, car elle contient des informations importantes. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien. Consultez votre médecin en cas d’effets indésirables.