Ippracid Apotex 20mg Comprimés 14 pièces

Médicament à base de pantoprazole, sous forme de comprimés, pour le traitement du reflux et de l'inflammation de l'estomac. Inhibe la production d'acide.

9,20
En stock

Commandez avant 19:00, livré le lendemain

IPPRACID contient une substance active, le pantoprazole, qui réduit la quantité d’acide produite dans
l’estomac en bloquant la « pompe à protons ». Il réduit donc la quantité d’acide contenu dans votre estomac.
L’Ippracid est utilisé pour le traitement à court terme des symptômes du reflux gastro-oesophagien (par
exemple brûlures d’estomac, régurgitation acide) chez l’adulte. Le reflux gastro-oesophagien est la remontée
d’acide de l’estomac dans l'oesophage, qui peut devenir inflammatoire et douloureux. Cette situation peut
provoquer des symptômes tels une sensation de brûlure dans la poitrine remontant jusqu’à la gorge (pyrosis)
et un goût aigre dans la bouche (régurgitation acide).
Le reflux acide et les brûlures d’estomac peuvent disparaître après un jour de traitement par Ippracid.
Toutefois ce médicament n'est pas destiné à apporter un soulagement immédiat. Il peut s’avérer nécessaire
de poursuivre le traitement pendant 2 ou 3 jours consécutifs pour l'amélioration des symptômes.
Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent
pas systématiquement chez tout le monde.
Prévenez immédiatement votre médecin ou joignez le service des urgences de l’hôpital le plus proche si
vous ressentez l’un des effets indésirables graves suivants. Arrêtez immédiatement de prendre ce
médicament, mais emportez cette notice et/ou les comprimés avec vous.
- Réactions allergiques graves (rares) : Réactions d’hypersensibilité, appelées anaphylactiques,
choc anaphylactique et oedème de Quincke. Les symptômes typiques sont les suivants : gonflement du
visage, des lèvres, de la bouche, de la langue et/ou de la gorge, pouvant provoquer des difficultés à respirer
ou à déglutir, une urticaire, des vertiges sévères avec accélération des battements cardiaques et une
transpiration abondante.
- Réactions cutanées graves (fréquence indéterminée) : éruption avec gonflement, peau qui pèle ou
formation d’ampoules, lésions ou saignements autour des yeux, du nez, de la bouche ou des parties génitales
et détérioration rapide de votre état général ou éruption à la suite d’une exposition au soleil.
- Autres réactions graves (fréquence indéterminée) : jaunissement de la peau et des yeux (dû à une
atteinte hépatique sévère) ou troubles rénaux, par exemple douleur en urinant et douleur au bas du dos avec
fièvre.
La fréquence des effets indésirables pouvant survenir est définie comme suit :
· . Très fréquents : affectent plus d’un utilisateur sur 10
· . Fréquents : affectent 1 à 10 utilisateurs sur 100
· . Peu fréquents : affectent 1 à 10 utilisateurs sur 1000
· . Rares : affectent 1 à 10 utilisateurs sur 10 000
· . Très rares : affectent moins d’un utilisateur sur 10 000
· . Indéterminée: les informations disponibles ne permettent pas d’évaluer la fréquence.
- Effets indésirables peu fréquents:
Maux de tête, vertiges, diarrhée, nausées, vomissements, ballonnement et flatulences (gaz), constipation,
bouche sèche, maux de ventre et gêne abdominale, éruption cutanée ou urticaire, démangeaisons, sensation
de faiblesse, épuisement ou sensation de malaise général, troubles du sommeil, augmentation du taux des
enzymes hépatiques dans le sang.
- Effets indésirables rares:
Trouble ou perte du goût, troubles de la vision, par exemple vision floue, douleurs articulaires, douleurs
musculaires, modification du poids, augmentation de la température corporelle, gonflement des extrémités,
réactions allergiques, dépression, augmentation du taux de la bilirubine et des substances grasses dans le
sang (constatée par une analyse de sang) augmentation de la poitrine chez l’homme, fièvre élevée et
diminution importante des granulocytes (constatée par une analyse de sang).
Désorientation, diminution du nombre des plaquettes sanguines qui peut favoriser la survenue de
saignements ou d’hématomes (bleus), réduction du nombre des globules blancs pouvant entraîner des
infections plus fréquentes, diminution anormale des globules rouges et des globules blancs ainsi que des
plaquettes (constatée par une analyse de sang).
- Fréquence indéterminée:
Hallucinations, confusion (particulièrement chez les patients ayant des antécédents de ces troubles),
diminution du taux de sodium dans le sang, diminution du taux de magnésium dans le sang.
Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci
s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice.
Ce que contient Ippracid
- La substance active est le pantoprazole. Chaque comprimé contient 20 mg de pantoprazole (sous forme de
pantoprazole sodique sesquihydraté).
- Les autres composants sont :
Noyau: Maltitol (E965), crospovidone de type B, carmellose sodique, carbonate de sodium anhydre,
stéarate de calcium
Enrobage: Alcool polyvinylique, talc, dioxyde de titane (E 171), macrogol 3350, lécithine de soya, oxyde
de fer jaune (E 172), carbonate de sodium anhydre, copolymère acide méthacrylique-acrylate d’éthyle (1:1),
laurylsulfate de sodium, polysorbate 80, citrate de triéthyle

Aspect d’Ippracid et contenu de l’emballage extérieur
Ippracid sont des comprimés jaunes, ovales.
Ippracid sont présentés en plaquettes de 7 et 14 comprimés et dans des flacons de 7 et 14 comprimés.
Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées
Ne prenez jamais IPPRACID
Si vous êtes allergique (hypersensible) à pantoprazole, aux benzimidazoles de remplacement à base d’huile
de soya ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament.
- si vous prenez un médicament contenant de l’atazanavir (destiné au traitement de l’infection
par le VIH)
- si vous avez moins de 18 ans
- si vous êtes enceinte ou allaitez

Avertissements et précautions
Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant de prendre Ippracid.
Consultez votre médecin si :
- vous avez pris en continu un traitement pour brûlures d’estomac ou indigestion pendant 4
semaines ou plus ;
- vous avez plus de 55 ans et prenez quotidiennement un médicament pour l’indigestion
délivré sans ordonnance ;
- vous avez plus de 55 ans et avez des symptômes apparaissant pour la première fois ou
s’étant modifiés récemment ;
- vous avez des antécédents d’ulcère gastrique ou subi une opération de l’estomac ;
- vous avez des troubles du foie ou une jaunisse (ictère, jaunissement de la peau ou des
yeux) ;
- vous consultez régulièrement votre médecin en raison de troubles ou d’une maladie graves ;
- vous devez faire une endoscopie ou un test respiratoire à l’urée-C.
Consultez immédiatement votre médecin avant ou après avoir pris ce médicament si vous notez l'un des
symptômes suivants, qui pourrait être un signe d’une autre maladie plus grave:
- perte de poids non intentionnelle (non liée à un régime alimentaire ou à un programme
d’exercices physiques)
- vomissements, particulièrement si répétés
- vomissements de sang, apparaissant sous l'aspect de grains de café sombres
- sang dans les selles, qui peuvent être noires ou goudronneuses
- difficulté ou douleur à la déglutition
- pâleur et faiblesse (anémie)
- douleur dans la poitrine
- maux d’estomac
- diarrhée sévère et/ou persistante, car la prise d’Ippracid a été associée à une légère
augmentation des diarrhées infectieuses.
Votre médecin peut décider que vous devez subir des examens complémentaires.
En cas d’analyse de sang, prévenez votre médecin que vous prenez ce médicament.
Les remontées acides et les brûlures d’estomac peuvent disparaître après un jour de traitement par Ippracid.
Toutefois ce médicament n'est pas destiné à apporter un soulagement immédiat.
Vous ne devez pas le prendre à titre préventif.
Si vous souffrez de brûlures d’estomac ou d’indigestions répétées et persistantes, un suivi médical régulier
est préconisé.

Autres médicaments et Ippracid
IPPRACID peut modifier l’efficacité d’autres médicaments. Consultez votre médecin ou votre pharmacien si
vous prenez un médicament contenant l’une des substances actives suivantes:
- kétoconazole (utilisé dans le traitement des mycoses) ;
- warfarine et phenprocoumone (utilisé pour réduire la coagulation du sang et à éviter la formation de
caillots). Des analyses de sang supplémentaires peuvent être nécessaires ;
- atazanavir (utilisé dans le traitement de l’infection par le VIH). Vous ne devez pas prendre Ippracid
si vous prenez de l’atazanavir.
Ne prenez pas Ippracid avec d’autres médicaments limitant le taux d’acidité produit par l’estomac, tels
qu’un autre inhibiteur de la pompe à protons (oméprazole, lansoprazole ou rabéprazole) ou un anti-H2 (par
exemple ranitidine, famotidine).
Vous pouvez cependant prendre Ippracid avec un anti-acide (par exemple magaldrate, acide alginique,
bicarbonate de sodium, hydroxyde d’aluminium, carbonate de magnésium ou association de ces substances)
si nécessaire.
Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre
médicament. Cela concerne également les préparations d’herboristerie et les médicaments homéopathiques.

Ippracid avec des aliments et boissons
Le comprimé doit être avalé entier avec un peu d’eau avant un repas.

Grossesse et allaitement
Ne prenez pas Ippracid si vous êtes enceinte ou pensez l’être ou si vous allaitez.
Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez de contracter une
grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines
Si vous ressentez des effets indésirables tels des vertiges ou une vision floue, vous ne devez pas conduire de
véhicule ni utiliser de machine.
Ippracid contient de la lécithine de soya. Si vous êtes allergique aux cacahuètes ou au soya, n’utilisez pas
ce médicament.
Marque Apotex
Conditionnement Comprimés
Type de produit Médicament
Sorte de troubles gastriques et intestinaux Inflammation de l'estomac, Brûlure d'estomac, Reflux
Effet Diminution de l'acide gastrique
Catégorie d'âge Pour les adultes
Principe actif Pantoprazole
Médicament générique ? not available

Ippracid Apotex 20mg est un médicament. Ne l’utilisez pas de façon prolongée sans conseil médical. Lisez attentivement la notice. Conservez ce médicament hors de la portée des enfants. Gardez la notice, car elle contient des informations importantes. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien. Consultez votre médecin en cas d’effets indésirables.